De la Haute-Garonne aux grandes écoles : une association distribue des bourses aux lycéens

En Haute-Garonne comme dans d'autres départements d'Occitanie, une association permet à des lycéens d'envisager plus sereinement la poursuite de leurs études dans des écoles prestigieuses. Travail de terrain, financement, ce vendredi 7 octobre, elle organise une soirée à Toulouse pour faire connaître le dispositif.

Il existe plusieurs dispositifs pour aider les futurs étudiants, mais 3 lycéens toulousains ont eu l'idée de sensibiliser les élèves aux études futures dans des grandes écoles. L'association "De la Haute-Garonne aux grandes écoles" est née en janvier 2020.

"Sciences-Po Paris, c'était un rêve inaccessible pour moi"

2018 : Morgan Le Gorbelec vient tout juste d'avoir son bac S au lycée Saint-Exupéry de Blagnac. Il a bien été informé sur certaines filières post-bac mais il n'est pas satisfait. Son rêve, ce serait Sciences-Po Paris. "Pour moi, c'était un rêve inaccessible, réservé aux Parisiens. Heureusement, je fais partie d'une famille très à l'écoute et qui m'a dit que si je ne tentais pas le concours, je le regretterai toute ma vie!"

Morgan a réussi son concours en 2018 et aujourd'hui il est en Master Sciences Po en affaires publiques. Ce manque d'information, mais aussi l'auto-censure de certains élèves qui ne croient pas en leur chance, l'a poussé à co-fonder début 2020 l'association "De la Haute-Garonne aux grandes écoles" dont il est le trésorier.

"Beaucoup de lycéens issus de lycées ruraux mais aussi en ville, manquent d'accompagnement. Il y a un manque d'information, c'est pour ça que nous intervenons dans nos anciens lycées pour témoigner de ce que nous faisons aujourd'hui. Il y aussi les élèves qui manquent de confiance et c'est là que notre expérience et notre vécu sont importants. Et puis évidemment, il y a aussi la question du financement."

Après 3 ans d'existence, l'association va pour la première fois donner aussi des bourses aux futurs étudiants. 

3 bourses de 6000 € sur 2 ans, en attendant mieux

L'association intervient dans les lycées pour informer les élèves mais elle signe aussi des partenariats. C'est ainsi que les lycées de Blagnac et de Luchon font partie du processus. Il y aussi des discussions avec ceux de Saint-Gaudens, Colomiers ou Tournefeuille.

"Cette année, nous allons octroyer 3 bourses et monter en puissance les prochaines années. En fait ce sont les lycées qui nous soumettent une liste de noms en fonction de la motivation de l'élève et des ressources dont dispose sa famille car nous n'y avons pas accès. Cet hiver il y aura un jury composé de membres de notre asso, de nos partenaires et de personnel académique. Ce jury va choisir 3 lycéens." Les 3 bénéficiaires recevront donc 6 000 € pour 2 ans d'études. 

L'idée d'une telle association est née il y a plus de 10 ans au Pays Basque. Il existe désormais 53 associations locales rassemblées au sein d'une fédération nationale. L'association haute-garonnaise peut donc s'appuyer sur l'expérience des autres avec 2 objectifs : favoriser l'égalité des chances et le développement du territoire.

Une soirée de présentation ce vendredi à Toulouse

L'association loi 1901 est composée de bénévoles et fonctionne avec des fonds publics (la région Occitanie a donné 20.000 € pour les 5 antennes de la région) et des fonds privés. Pour financer les bourses, l'association s'est tournée vers des partenaires comme le Crédit Agricole, Enedis ou encore la Chambre des notaires de Toulouse. Au plan national, d'autres partenaires font partie du projet. 

Une soirée va réunir ces partenaires mais aussi des étudiants, proviseurs de lycées, élus de la région Occitanie et de la ville de Toulouse pour présenter tous les projets à partir de 18H30 à la salle des bateliers de Toulouse. 

Une vitrine grandeur nature pour que les différents acteurs se rencontrent. L'association œuvre pour l'égalité des chances et le développement des territoires avec des synergies dans les 2 sens : du territoire vers les grandes écoles mais aussi pour que ces réussites scolaires aient un impact sur les territoires.

Selon la fédération 'Des territoires aux grandes écoles", cette structure aurait distribué 684.000 € à 114 lycéens depuis 2017.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité