Dégradation de stèles chrétiennes et juives d'un cimetière de Haute-Garonne

Une vingtaine de concessions ont été vandalisées au cimetière de Noé en Haute-Garonne. Max Cazarré, maire de la commune a porté plainte et Pierre-André Durand, préfet de la Haute-Garonne "condamne avec la plus grande fermeté ces actes intolérables de vandalisme", mercredi 17 mai.

Une vingtaine de concessions ont été vandalisées au cimetière de Noé en Haute-Garonne.

"Globalement cela s'est passé en deux temps, dans la nuit de samedi à dimanche, il y a eu une première dégradation. Ils ont dégradé et fait tomber des croix des concessions",  précise le maire de Noé Max Cazarré.

Après avoir déposé plainte auprès de la gendarmerie le lendemain, nous sommes allés remettre les croix mais nous avons constaté qu'il y avait eu d'autres dégradations la nuit suivante. Cela correspond à peu près à une vingtaine de concessions qui ont été vandalisées.

Max Cazarré, maire de Noé

Le communiqué de presse de la préfecture de la Haute-Garonne confirme "la dégradation de 4 stèles chrétiennes et de 2 stèles juives constatée dans le cimetière de la commune de Noé". "La gendarmerie a diligenté une enquête et aucune piste n'est privilégiée à ce stade, notamment en l'absence d'inscription".

Le préfet de la Haute-Garonne, Pierre-André Durand, "condamne avec la plus grande fermeté ces actes intolérables de vandalisme".

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité