• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le dernier tome des “Vieux Fourneaux” dessiné par le Toulousain Paul Cauuet dans toutes les bonnes librairies

© dessin de Cauuet
© dessin de Cauuet

"Il n'y a pas d'âge pour faire chier le monde"...  LES VIEUX FOURNEAUX, la série BD du toulousain  Paul Cauuet, continue. Le 5ème tome sorti en librairie fait un carton. Portrait d'un dessinateur autodidacte

Par MP

Le 5ème tome des Vieux Fourneaux » vient de tomber
Le dessinateur toulousain de la série est en train de devenir une petite légende dans le monde de la bande dessinée. Les aventures de Pierrot, Antoine et Emile, ces héros d’un âge avancé, passionnent toujours un nombre croissant de lecteurs.

Un dessinateur autodidacte
Paul Cauuet dessine depuis qu’il a l’âge de tenir un crayon. Autodidacte, il donne son trait aux intrigues imaginées par le scénariste Wilfrid Lupano.
Dans le nouvel album, les auteurs abordent notamment le thème de l’accueil des réfugiés.
Le premier tome parait en 2014, le succès arrive très vite. On estime à plus de deux millions le nombre d’exemplaires vendus de la série.
Paul Cauuet travaille dans un atelier collectif situé dans le centre-ville de Toulouse. Dans ce repaire de coloristes et de dessinateurs, il met en images les scénarios de son ami Lupano.

Succès également pour le film
Le dessinateur fait une apparition furtive dans le film qui porte le même titre que la BD. L’adaptation sortie fin août rassemble trois monstres sacrés pour incarner les personnages. « Les Vieux fourneaux » version ciné avoisinent le million d’entrées.

Vidéo : le reportage d’ Emmanuel Wat et Eric Coorevits


 

Sur le même sujet

Tour de France : la 16e étape Nîmes-Nîmes

Les + Lus