Cet article date de plus de 7 ans

Des spotters et passionnés d'aéronautique venus du monde entier pour le décollage de l'A350

De nombreux spectateurs, passionnés d'aviation, on les appelle des "spotters" ont assisté au décollage de l'A350 à Toulouse.  Ils tenaient absolument à être là, à vivre cette nouvelle page de l'aviation civile. Certains y ont même passé la nuit dans des campings cars, à quelques mètres de la piste.

Maoyi et Jerry, fans d'avions, sont venus de Chine pour photographier le 1er vol de l'A350
Maoyi et Jerry, fans d'avions, sont venus de Chine pour photographier le 1er vol de l'A350 © Juliette Meurin / France 3 Midi-Pyrénées
Les voies d'accès à l'aéroport Toulouse-Blagnac étaient très embouteillées dès 7h30 ce matin. De nombreux spectateurs voulaient vivre en direct ce moment magique, comme en 2005 pour le vol inaugural de l'A380. La foule s'est agglutinée ce matin autour des pistes pour assister au décollage. Des passionnés d'aviation sont venus spécialement de Doha (Qatar) ou de Chine... Ils tenaient absolument à être là, à quelques mètres de cette piste baptisée Concorde pour apercevoir le 1er départ de cet A350 "MSN1".

Aux Etats-Unis, à Seattle, Boeing scrute attentivement cet événement international et le nouveau concurrent de son 787 dreamliner.

L'A350Xwb effectuera 4 heures de vol aujourd'hui. Son atterrissage est prévu à Toulouse-Blagnac vers 14h. C'est le début d'une série de plusieurs vols tests. Déjà 613 appareils sont en commande. Ce vol inaugural est un test pour une présentation éventuelle au Salon professionnel du Bourget dans quelques jours. Les premiers appareils avec passagers devraient voler fin 2014 après 2 500 heures d'essai en vol.

Peu importe l'état de la carrosserie, les fans de l'A350 veulent être aux premières loges
Peu importe l'état de la carrosserie, les fans de l'A350 veulent être aux premières loges © Denis Tanchereau / France 3 Midi-Pyrénées
De près ou de plus loin, on l'aperçoit très bien
De près ou de plus loin, on l'aperçoit très bien © Juliette Meurin / France 3 Midi-Pyrénées
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
airbus aéronautique