“Mardi noir” : les lycéens et les enseignants manifestent dans le calme à Toulouse

Quelques milliers de personnes sont attendues dans les rues de Toulouse. / © Fabrice Valéry / France 3 Occitanie
Quelques milliers de personnes sont attendues dans les rues de Toulouse. / © Fabrice Valéry / France 3 Occitanie

Plus d'une centaine d'établissements sont perturbés ce mardi en France. A Toulouse, les lycéens ont organisé une nouvelle manifestation conjointement avec celle des enseignants, en grève ce mardi. 

Par France 3 Occitanie

Ils étaient plusieurs milliers dans la rue la semaine dernière et ont organisé une nouvelle manifestation ce mardi 11 décembre. A l'appel du syndicat l'Union nationale lycéenne (UNL), les élèves préparaient un "mardi noir" dans les lycées, en réaction au discours d'Emmanuel Macron.

Le chef de l'Etat a annoncé, lundi, des mesures pour répondre à certaines exigences des "gilets jaunes" mais n'a pas évoqué la contestation des lycéens qui dure depuis plusieurs semaines. Parcoursup, opposition à la réforme du lycée et à la sélection à la fac : les revendications des manifestants sont pourtant nombreuses.

Plusieurs établissements toulousains ont été bloqués ou fermés ce mardi. Une manifestation était prévue place Arnaud Bernard avec les organisations syndicales enseignantes Snes FSU 31, Sud Education 31 et CGT Éduc’action 31. 

Une manifestation qui s'est déroulée dans le calme même si la dispersion, au niveau du Monument aux Morts a été longue à se dessiner. 
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus