Disparition de Tifaine à Toulouse : 6 ans après, le mystère reste entier

Publié le
Écrit par Julie Valin

Tifaine, lycéenne à Toulouse a subitement disparu, le lundi 11 janvier 2016. Sa dernière trace a été retrouvée à Sète mais depuis six ans la jeune fille de 17 ans est introuvable. Un enquêteur bénévole veut relancer l'affaire.

Aujourd'hui 11 janvier 2022, cela fait six ans, jour pour jour, que Tifaine Guillossou s'est volatilisée à la sortie de son lycée de Toulouse. Scolarisée en première au lycée Berthelot, la jeune fille n'a plus jamais donné de nouvelles à sa famille.

Sa mère, Claire vit depuis dans l'angoisse de savoir ce qui est arrivé à sa fille. Car depuis sa disparition, l'enquête piétine. Seul élément vérifié : la jeune fille a pris un train jusqu'à Sète dans l'Hérault.

Un enquêteur bénévole

Il y a quatre ans, la mère de la jeune fille s'est tournée vers l'ARPD (Assistance et recherche de personnes disparues). Une association de bénévoles enquêteurs qui tentent de retrouver des personnes disparues. Depuis six mois, c'est Sébastien Beauchamp qui a repris le dossier.

Je me suis vite rendu compte que la disparition de Tifaine n'a pas été médiatisée. C'est maintenant ou jamais car les mémoires s'effacent en six ans.

Sébastien Beauchamp, enquêteur bénévole

L'enquêteur a décortiqué tous les indices, creuser le moindre détail. Et la question à laquelle il veut absolument répondre c'est : pourquoi s'est-elle rendue à Sète le 11 janvier 2016 ?

Disparition volontaire ou mauvaise rencontre 

"On sait que Tifaine a fugué. Elle a acheté un billet de train pour Sète. Sa piste s'arrête là-bas. Il n’est pas trop tard pour recueillir des témoignages", explique Sébastien Beauchamp. "Soit elle est partie et elle ne veut plus voir sa famille, soit il lui est arrivé quelque chose." poursuit l'enquêteur. "Claire, sa maman a besoin de savoir." 

On n'a toujours rien. Tifaine est partie sans ses papiers et sans argent. Je veux savoir où elle est pour être apaisée.

Claire, maman de Tifaine

Engagé dans l'association ARPD pour "aider les autres" dit Sébastien Beauchamp, l'enquêteur passe beaucoup d'heures sur internet et au téléphone pour faire avancer le dossier. "Chaque détail compte, si quelqu'un se souvient de quelque chose qu'il m'appelle, il n'est pas trop tard". 

Au moment de sa disparition, Tifaine (1m65, yeux bleus, cheveux châtain foncé) était vêtue d’un blouson de cuir noir, d’un gilet blanc à capuche, d’une écharpe à carreaux blanc et beige, d’un jean et de bottines marrons.

Contact pour faire avancer l'enquête : Sébastien Beauchamp (06 74 20 53 25), le commissariat de Sète (04 67 46 80 22) ou le 17.