EHPAD : une maltraitance systémique dénoncée par un nouveau collectif à Toulouse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Karine Pellat

Parce qu'ils ont des parents qui vivent en EHPAD, ils connaissent les mêmes difficultés. Pour faire évoluer les choses, un nouveau collectif toulousain réclame la mise en place d'un référendum en faveur d'un grand service public destiné aux ainés.

Comment mieux prendre soin de nos anciens ? En cette période de campagne présidentielle, plusieurs collectifs se mobilisent pour mettre les politiques face aux enjeux du 4ème âge. Dernier né de ces collectifs à Toulouse : "Occitanie solidarités, initiatives EHPAD". Le collectif réclame un référendum et fait 12 propositions concrètes pour une meilleure prise en charge de nos ainés.

"C'est de la maltraitance systémique"

Ce collectif est né d'une rencontre. Des amies qui ont toutes un parent en EHPAD, avec des maladies lourdes et longues, et qui connaissent les mêmes difficultés, les mêmes doutes sur la façon dont sont traités leurs proches. C'est le cas de Linda Terrier, dont la maman est atteinte de la maladie d'Alzheimer, et qui a été placée dans un EHPAD.

Les directeurs, les soignants...ils font ce qu'ils peuvent, mais le système est à bout de souffle. Les EHPAD sont des structures indispensables, mais il faut les transformer.

Linda Terrier, "Occitanie solidarités, initiatives EHPAD"

Quand vous avez un patient atteint d'Alzheimer, en phase terminale, il faut une heure et demi pour le nourrir, pas dix minutes ! Ce que nous voulons, c'est améliorer le quotidien des résidents par la loi, car le système actuel ne permet pas de bien s'occuper des gens.

Linda Terrier, "Occitanie solidarités, initiatives EHPAD"

Le collectif réclame un référendum 

Les collectifs de familles, les professionnels du soin et la société civile exhortent les élus à lancer un référendum d’initiative partagé pour la création d’un grand service public en faveur des plus vieux.

Conscients des dérives insupportables liées à la marchandisation des services aux personnes âgées, conscients de la maltraitance trop souvent systémique d’autant plus insupportable qu’elle se joue dans l’indifférence des autorités, conscients de l’extrême urgence à valoriser les métiers du personnel des EHPAD...nous réclamons la tenue d'un référendum.

Collectif Occitanie solidarités, initiatives EHPAD

Le collectif fait également 12 propositions concrètes pour une meilleure prise en charge des ainés. Parmi ces propositions :

  • Reconnaissance pleine d’un « statut du résident » 
  • Reconnaissance d’un « statut des aidants en établissement » 
  • Obligation d’information renforcée sur les conditions de la prise en charge et de séjour

Cette action est menée par l'intermédiaire de l'avocat toulousain Christophe Lèguevaques, et en concertation avec d'autres collectifs qui oeuvrent pour une meilleure prise en charge des ainés. C'est le cas de "Touche pas mes vieux" ou encore du "Cercle des proches aidants en EHPAD".