Elections européennes : ces 4 informations à connaître sur la liste de Les Républicains

En mauvaise posture dans les sondages, la liste LR conduite par François-Xavier Bellamy essaye de se faire une place dans une campagne dominée par le RN. Une liste où figure en deuxième position une personnalité d'Occitanie, l'agricultrice tarnaise Céline Imart.

Pour ces élections européennes, les partis sont en ordre de marche. La Liste LR (Les Républicains) est conduite, comme en 2019, par François-Xavier Bellamy.

Il y a 5 ans, le candidat de la droite avait terminé en 4ème position avec 8,48% des suffrages exprimés. Confirmant l'effondrement des partis dits traditionnels comme LR et le PS (en 2014, la liste conduite par Jean-François Copé avait frôlé les 21%, quand celle conduite par Jean-Christophe Cambadélis avait fait 14%). 

La tête de liste : François-Xavier Bellamy

François-Xavier Bellamy est né le 11 octobre 1985 à Paris. Diplômé de l'ENS (Ecole normale supérieure) "FX" , comme beaucoup l'appellent aujourd'hui, est professeur agrégé de philosophie et essayiste.

C'est en 2006, qu'il approche les cercles du pouvoir. Chargé de mission au cabinet du ministre de la Culture (Renaud Donnedieu de Vabres), il rejoint deux ans plus tard, le cabinet du garde des Sceaux Rachida Dati. Il est alors chargé des études et de la rédaction des discours. 

En 2008, il s'engage dans les municipales et rejoint la liste divers droite de François de Mazières, qui brigue le poste de maire de Versailles. François-Xavier Bellamy devient le plus jeune adjoint au maire d'une grande ville de France. Il est chargé de la Jeunesse et de l'Enseignement supérieur. Il finit par renoncer à son poste d'adjoint en 2019, à la suite de son élection comme député européen. 

En 2017, poussé par François de Mazières qui ne se représente pas, il brigue un mandat de député dans la première circonscription des Yvelines. Il est battu au deuxième tour, par la candidate LREM (La République en marche).

Considéré comme intellectuel influent au sein des Républicains (mouvement auquel il n'adhère qu'en 2019), "Fx" se situe du côté de la frange "conservatrice" du parti. Opposé à la Loi Taubira (mariage pour tous), défenseur de la "tradition chrétienne" de l'Europe, il a retenu l'attention de Laurent Wauquiez, l'actuel Président du Conseil régional d'Auverge - Rhône- Alpes. 

C'est ce dernier qui va le désigner tête de liste aux élections européennes en 2019. Élu député européen, "FX" siège au sein du groupe du Parti populaire européen (PPE). 

Début janvier 2023, il est nommé vice-président exécutif des Républicains, par Eric Ciotti qui a pris les rênes du parti. 

Les principales propositions de LR 

Maîtriser notre destin”, c'est le slogan de campagne de la liste des Républicains pour les élections européennes du 9 juin. Le programme de LR compte 59 propositions. Voici les éléments clefs du programme : 

  • En matière de défense, LR plaide pour le renforcement de la défense européenne. L'OTAN doit en rester le pilier. Pour le parti conservateur, il est urgent que tous les États membres consacrent 3% de leur PIB à la Défense. 
  • La guerre d'agression que mène la Russie contre l'Ukraine, ne doit pas pour autant bouleverser les équilibres européens. En clair, l'adhésion de l'Ukraine (pays que l'Europe doit continuer à soutenir massivement selon LR), mais aussi de la Moldavie ou de la Géorgie ne sont pas à l'ordre du jour.
  • En matière économique, LR prône une forme de souverainisme européen. Le parti appelle à "relocaliser la production en Europe et de réindustrialiser notre continent" et estime qu'il est temps "de lever le tabou de la préférence européenne" dans l'attribution des marchés publics. Pour soutenir le monde agricole, la "souveraineté alimentaire" doit être une priorité. LR propose une augmentation du budget de la politique agricole commune (PAC) et une simplification des normes, tant décriées par les agriculteurs.
  • Concernant les accords de libre-échange, Les Républicains veulent y inclure systématiquement des , afin de garantir une réciprocité des normes sociales et environnementales entre les deux parties.

Pour maintenir la cohésion du continent européen, l’Europe doit maîtriser ses frontières extérieures

Extrait du programme de la liste LR pour les élections européennes.

  • L'immigration occupe une place importante dans le programme de la liste. LR prône pour une augmentation des moyens alloués à Frontex (l'agence européenne de gardes-frontières er de garde-côtes). La liste conduite par François-Xavier Bellamy demande aussi que le traitement de l’ensemble des demandes d’asile soit effectué dans des “centres d’accueil fermés situés aux frontières extérieures de l’Union européenne”.
  • La liste demande également une plus grande fermeté vis-à-vis des pays d’origine des migrants en situation irrégulière.

Les candidats "locaux"

Elle est la grande surprise de la liste LR aux élections européennes. Soutenue par Eric Ciotti, le patron des Républicains, Céline Imart a été propulsée à la deuxième place. Cette agricultrice de 41 ans, qui vit à Aguts dans le Tarn, a un parcours atypique. Diplômée de Sciences Po Paris et de l'Essec, la jeune femme a d'abord fait carrière dans la finance avant de se reconvertir en 2010 dans l'agriculture. 

Elle reprend alors la ferme familiale. Porte-parole d’Intercéréales, l’interprofession qui regroupe les producteurs, coopératives et exportateurs de céréales en France, Céline Imart s’engage en politique "pour faire bouger les lignes" et défendre une agriculture rurale et vivante.

Même si elle est est élue députée européenne, elle ne compte pas abandonner son activité d'agricultrice. "C'était une des conditions pour que je m'engage d'ailleurs sur la liste" nous avait confié à l'époque la tarnaise. 

La dynamique

Elle n'est pas du côté de la liste LR. Une nouvelle déconvenue - comme il y a 5 ans - est à craindre côté Républicains, tant les mauvais résultats dans le sondages s'enchaînent. Aujourd'hui, les instituts créditent la liste "La droite pour faire entendre la voix de la France en Europe" de 7 à 8% des intentions de vote. 

Très loin derrière les trois favoris pour le podium : le  RN et Jordan Bardella (qui caracole en tête avec 30 à 33% des intentions de vote), Valérie Hayer (liste macroniste et centre droit créditée de 15 à 17%) et Raphaël Glucksmann (Liste de gauche, social-démocrate de 13 à 15% des intentions de vote). 

LR peut espérer obtenir la 4ème place au niveau national, mais reste au coude-à-coude avec la liste conduite par Manon Aubry (La France insoumise) et celle menée par Marion Maréchal, qui porte la voix du parti "Reconquête". Mais il s'agit que de sondages, et on le sait, les sondages ne font pas une élection.

Retrouvez les 38 listes en lice pour le scrutin du 9 juin pour les élections européennes 2024 sur le site de France Info.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité