Football : Toulouse s'incline chez les girondins

Malcom et Kelvin Amian Adou. La défense toulousaine n'a pu empêcher le but le plus rapide de la saison, à 14 secondes du début de la rencontre. / © Nicolas Tucat / AFP
Malcom et Kelvin Amian Adou. La défense toulousaine n'a pu empêcher le but le plus rapide de la saison, à 14 secondes du début de la rencontre. / © Nicolas Tucat / AFP

Le derby de la Garonne s'est conclu hier par la défaite du TFC sur le terrain des girondins de Bordeaux. 1 à 0, le score a été rapidement acquis, après seulement 14 secondes de jeu. Les toulousains encaissent leur neuvième défaite de la saison.

Par AFP et DG

Un but express de Valentin Vada après 14 secondes de jeu a permis à Bordeaux de renouer avec le succès qui le fuyait depuis près de deux mois, face à Toulouse (1-0), en infériorité pendant une mi-temps, samedi, à l'occasion de la 21e journée de L1.
En terme de confiance, ce succès tombe à pic pour les hommes de Jocelyn Gourvennec à trois jours de leur demi-finale de Coupe de la Ligue contre le Paris SG. Cette belle affiche devrait de nouveau remplir le stadium qui a paru bien vide samedi soir lors de ce 80e derby de la Garonne qui opposait deux équipes de milieu de tableau.
Revanchards après la débâche reçue en août à domicile (4-1), les Bordelais se sont facilité la vie en ouvrant le score après 14 secondes de jeu par Vada.
A l'origine du premier but en L1 du milieu argentin, une frappe écrasée de Kamano qu'il interceptait avant d'ajuster Alban Lafont d'une frappe à mi-hauteur.

La volonté y était

Cette ouverture du score rapide changea immanquablement la physionomie du match que le Téfécé domina dès lors dans la possession face à des Aquitains sur le reculoir, avec de belles combinaisons autour d'Oscar Trejo, sans parvenir à s'approcher réellement de la cage de Jérôme Prior.
A l'actif des hommes de Pascal Dupraz, une seule frappe de Martin Braithwaite boxée par Prior (21), faisant écho à quelques tentatives locales sans réelle conviction.

Carton rouge avant la pause

L'expulsion juste avant la pause de Yann Bodiger pour un tacle engagé sur Jérémy Toulalan (43) a un peu freiné les ardeurs des Violets.
Malgré les espaces s'offrant à eux, les Girondins n'ont cependant pas réussi à faire fructifier leur avantage à cause d'un manque  d'application dans les contres menés par son trio offensif.
Vada aurait pu doubler son capital but sur une offrande du Polonais Igor Lewczuk, mais sa reprise lécha le haut de la transversale visiteuse (60). Idem à cinq minutes du terme avec Kamano cette fois à la passe mais Lafont et son poteau s'interposèrent.

 Des toulousains frustrés

Malcom aussi aurait pu donner moins de sueur froide à ses couleurs s'il avait converti le penalty généreux accordé à François Kamano (74). Lafont, impressionnant de détermination, en décida autrement avec une superbe parade, ce qui boosta une dernière fois les siens.
Frustré, Toulouse jeta ses dernières forces dans la bataille mais Prior resta maître de la surface bordelaise avec un double arrêt devant Jessy Pi de loin et surtout Braithwaite à bout portant (83). Le tout sous les yeux de Cédric Carrasso, revenu sur le banc ce samedi avant une probable titularisation mardi face à Paris ?


Sur le même sujet

Sur l'étang de Thau, la récole et la commercialisation des huîtres peut reprendre

Près de chez vous

Les + Lus