• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Fram va vendre certains actifs, notamment immobiliers à Toulouse

© Lionel Bonaventure / AFP
© Lionel Bonaventure / AFP

La nouvelle équipe dirigeante du voyagiste Fram, dont le siège est à Toulouse, pourrait céder rapidement des actifs pour remettre l'entreprise financièrement à flot : un immeuble du centre de Toulouse pourrait être vendu.

Par FV avec AFP

Fram, l'un des principaux tour-opérateurs français, a pris des dispositions pour vendre certains de ses immeubles et l'aider à faire face à ses grosses difficultés financières.

Daniel Cohen, appelé à la présidence du directoire en février, a fait procéder à une revue des actifs et "des réflexions sont engagées autour d'un désengagement de propriétés patrimoniales, de certains actifs, dont la détention n'est pas stratégique à l'exercice de l'activité de Fram", a dit un porte-parole à Toulouse, où Fram a son siège. Ce porte-parole a évoqué la cession possible de certains immeubles, mais "rien n'est signé".

Le journal spécialisé TourMag écrivait récemment sur son site que Fram avait signé une promesse de vente pour la cession du siège de sa filiale Agences en plein centre de Toulouse, à quelques dizaines de mètres du Capitole. Ces locaux sont distincts de ceux du siège social du groupe.

Fram a aussi vendu au cours des dernières semaines à la société Chauchard Evasion sa filiale autocars Cars TRG, dit TourMag selon lequel il s'agissait là du premier acte des restructurations menées par le nouveau directoire.

La cession des actifs de Fram, estimés à 160 millions d'euros, est déjà évoquée depuis un moment. Entreprise autrefois florissante, Fram a été durement touchée par les retombées du printemps arabe. Le groupe a cumulé plus de 50 millions d'euros de pertes sur les trois derniers exercices, 2012 inclus. Il a lancé l'an dernier le premier plan social de son histoire, supprimant 10% de ses emplois en France (59 personnes sur environ 600, et sur 3.800 dans le monde).

Fram a entrepris mi-février au nom du renouveau un changement de gouvernance en écartant des fonctions opérationnelles la famille contrôlant le groupe et en renouvelant son conseil de surveillance et son directoire.

Sur le même sujet

Mobilisation à l'hôpital de Montpellier et Narbonne

Les + Lus