• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Gilets jaunes : plusieurs milliers de personnes réunies pour une 24 ième manifestation à Toulouse

Samedi 27 avril, des milliers de manifestants rue Alsace-Lorraine à Toulouse / © J. Meurin - France3 Occitanie
Samedi 27 avril, des milliers de manifestants rue Alsace-Lorraine à Toulouse / © J. Meurin - France3 Occitanie

Organisations syndicales, associations et citoyens, des milliers de personnes se sont réunies à Toulouse en ce 27 avril pour le 24 ième samedi consécutif.
Une manifestation sous le signe de l'unité et de la convergence des luttes.

Par Nathalie Fournis

L'appel de plusieurs syndicats, partis politiques et associations à manifester ce samedi 27 avril a été entendu à Toulouse.
Au 24 ième épisode, les gilets jaunes ne lachent rien. Ils étaient encore très nombreux à défiler sur les boulevards de la ville rose.

Tous étaient rassemblés sous leur bannières respectives mais formaient un groupe uniforme dans leurs revendications.
CGT en tête, ils ont souhaité réagir aux annonces d'Emmanuel Macron ce jeudi 25 avril sur les thèmes de la fiscalité, des retraites ou encore du pouvoir d'achat.
Ils estiment que les propositions du Président présentent un recul par rapport aux attentes des citoyens.

La convergence des luttes entre les différentes organisations syndicales et le mouvement des gilets jaunes semble être la solution adoptée ce samedi pour porter haut les revendications.

Pour la 6 ème fois consécutive, la Place du Capitole a été fermée aux manifestants.



 
 

Manifestation à Toulouse : les chiffres de la Préfecture

Suite aux manifestations du samedi 27 avril à Toulouse, la Préfecture de Haute-Garonne dresse le bilan de cette journée de mobilisation.

Quelques incidents épars ont eu lieu dans les rues de Toulouse 
• 3 blessés en urgence relative dont 2 blessés parmi les forces de l’ordre
• 14 interpellations en centre ville dont 5 pour dissimulation volontaire du visage.
Ces interpellations ont donné lieu à 13 placements en garde à vue.

A lire aussi

Sur le même sujet

Aude : des sénateurs évaluent les riques climatiques et les indemnisations des victimes

Les + Lus