En Haute-Garonne, Cugnaux va perdre gros avec la suppression de la taxe d'habitation

© France 3
© France 3

A Cugnaux (31), la municipalité fait ses comptes et se demande bien comment elle va s'en sortir si la taxe d'habitation est supprimée. La commune avait voté une augmentation de 30% de cette taxe en 2015. Cugnaux avait des comptes dans le rouge à l'époque.

Par Pascale Lagorce

En 2015, la ville de Cugnaux en Haute-Garonne, avait frappé un grand coup en augmentant la taxe d'habitation de 30%. C'était alors quasiment un record de France. La nouvelle municipalité expliquait, à l'époque, avoir trouvé une commune quasiment en faillite. La faute notamment au quai des arts.

4000 m2 de bâtiment comprenant une bibliothèque, une cyber-base, une école artistique, une salle d'exposition ... Avec environ 40 000 entrées par an, le quai des arts est le lieu culturel de Cugnaux.

Mais depuis son ouverture il y a deux ans, il fait toujours l'objet d'une polémique. Son coût, de 16 millions d'euros, aurait participé à plomber les finances de la ville. À son arrivée à la mairie en 2014, Alain Chaléon n'y a pas été par 4 chemins. Il a réduit les dépenses de fonctionnement et a augmenté les impôts locaux de 30%. La hausse la plus importante de France.

Pour Cugnaux, la taxe d'habitation a été un levier important pour retrouver des ressources financières. Malgré l'annonce de la suppression de cette taxe, les cugnalais restent sceptiques sur l'avenir.

Voyez ce reportage de Stéphane Compan et Xavier Marchand :
En Haute-Garonne, Cugnaux va perdre gros avec la suppression de la taxe d'habitation

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus