Haute-Garonne : que faire en cas d'urgence dentaire pendant le confinement lié au coronavirus ?

Que faire en cas d'urgence dentaire alors que les cabinets de dentistes sont fermés jusqu'à nouvel ordre ? Ne surtout pas appeler le 15 mais un numéro national mis en place pour les soins d'urgence. En Haute-Garonne, 300 praticiens se relaient bénévolement pour vous répondre et vous soigner.  
Une intervention chez une dentiste.
Une intervention chez une dentiste. © Alexandre MARCHI / MaxPPP
Leur cabinet est fermé depuis le 18 mars sur décision de leur ordre national qui ne voulait pas que les dentistes soient un vecteur de propagation du Covid-19. Ces derniers sont pourtant toujours joignables et traitent toujours les urgences. En Haute-Garonne, 300 d'entre eux se relaient au quotidien pour assurer la continuité des soins 7 jours sur 7.   

Une plateforme téléphonique

Chaque patient est invité à contacter d'abord son dentiste habituel. C'est ce dernier qui contacte lui-même la plateforme téléphonique par la suite. Mais pour ceux qui n'ont pas de dentiste, il est aussi possible de composer directement le 09 705 00 205, un numéro national. Au bout du fil, en Haute-Garonne, deux chirurgiens dentistes assurent la régulation, tous les jours, de 8 heures à 18 heures. 
"On évalue la situation au téléphone pour voir si effectivement c'est urgent" explique l'une d'entre eux. "Si ça peut attendre avec une ordonnance qu'on peut envoyer ou pas. Si c'est vraiment urgent, on affecte un cabinet de garde pour faire le soin le plus rapidement possible".
 

Quatre cabinets de permanence

Chaque jour, quatre cabinets sont désignés pour traiter les urgences dans le département. Le planning est établi par l'ordre départemental. Les praticiens volontaires ne mutualisent pas seulement leurs cabinets. Ils mettent aussi en commun tout leur équipement de protection et d'hygiène (masques, gel hydroalcoolique, surblouses, charlottes...)
 

Un protocole très précis

Les rendez-vous se déroulent ensuite dans un protocole très précis. Seuls les outils uniquement nécessaires à chaque soin sont sortis avant la consultation pour ne pas devoir procéder à des stérilisations inutiles. Un délai de 45 minutes est également imposé entre chaque patient. 
"Il faut absolument aérer au moins 10 à 20 minutes après que le patient soit parti" explique cette dentiste de la région toulousaine, qui va ensuite procéder à une désinfection minutieuse du fauteuil et de sa salle de consultation. "On utilise beaucoup les rotatifs et les sprays dans la dentisterie de tous les jours donc il y a beaucoup de particules volatiles" dit-elle encore.

Les urgences sont assurées, bénévolement, sans que les praticiens perçoivent des honoraires. Mais les soins ordinaires sont suspendus pour une durée indéterminée. Et c'est ce qui inquiète aujourd'hui les dentistes : les soins de suivi de certains patients ne pourront pas attendre trop longtemps.

Voyez le reportage de Laurent Dubois et Eric Coorevits:
Coronavirus et confinement : que faire en cas d'urgence dentaire en Haute-Garonne ?


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société confinement : conseils pratiques