Idée sortie : le salon international d'art contemporain de Toulouse

Publié le

Une œuvre d'art originale, à un prix abordable... pourquoi ne pas se rendre ce dimanche au salon d'art contemporain de Toulouse ? 200 artistes peintres, sculpteurs, photographes, céramistes sont présents au MEET, le nouveau parc des expos.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Collectionneurs, amateurs, experts ou simples curieux, le salon d'art contemporain art3f de Toulouse est l'occasion de passer un bon dimanche et d'assouvir sa passion. Lancé en 2016, le salon toulousain prend de l'ampleur.

200 artistes exposés, 3000 œuvres en vente

Peinture, sculptures, photographies, céramique, tout le monde devrait trouver son bonheur tant le panel des artistes est large et très varié. C'est une première pour le MEET, le nouveau parc des expos de Toulouse qui accueille cette manifestation.

Une fois de plus, le niveau artistique du salon est de bonne facture et la tendance cette année très pop et flashy. Des couleurs qui vont parfaitement à Perrotte, un artiste haut-garonnais d'origine catalane. Très inspiré par l’école de Barcelone où se manifestent l’éclat et la puissance expressive des couleurs vives, cet admirateur de Miro et Picasso apprécie d'être présent. 

Cette année, il propose aussi des toiles peintes sur des tôles en inox et espère bien trouver un nouveau public. "Des fois vous avez entre 1500 et 2000 flyers qui partent dans le week-end. Les gens les gardent, même s'ils n'ont pas la possibilité d'acheter maintenant. J'ai des gens qui sont revenus plusieurs années plus tard pour acheter en me disant : j'ai gardé votre carte." 
C'est aussi la force de ce type de salon : réunir les œuvres et les artistes.

Catalan lui aussi, le peintre Perpignanais Kiko a le vent en poupe. Approché par un agent artistique sur le salon, ses œuvres sont aujourd'hui exposées dans des galeries partout en France.


Digne héritier des artistes du Pop/Street Art, Manuel Fernandez, alias KiKo apprécie : "Ce type de salon m'a ouvert beaucoup de portes, beaucoup d'échanges et de connaissances, et des ventes à la clé."
Une place marchande que se partagent plus de 200 exposants, artistes et galeries venus de France, d'Europe et d'ailleurs. En 2020, 1081 œuvres ont été vendues au salon. 

Des artistes et des prix abordables

Le salon d'art3f (pour "3 frontières"), a eu lieu la première fois à Mulhouse, au cœur des frontières suisse, allemande et française. Le concept est d'amener artistes, galeries et public sur un même lieu. Toulouse l'organise tous les ans depuis 2016, avec une quinzaine de villes en France. Le plateau artistique est protéiforme, propice aux échanges. Les artistes sont souvent présents et les prix restent corrects (entre 500 et 6000€) pour des œuvres originales.

Nous tenons à privilégier des artistes avec des prix abordables pour que ce salon ne devienne pas un musée. Il faut que chacun puisse avoir un coup de cœur et repartir avec l'œuvre.

Serge Beninca, directeur du salon d'art contemporain art3f

 Dans le public, les mêmes préoccupations se ressentent. Certains sont là pour rêver, aiguiser le regard artistique, d'autres pour acheter. Comme cette dame rencontrée sur place : "pour une image encadrée c'est déjà 200€. Je trouve qu'il vaut mieux faire l'effort d'en mettre 500 ou 1000 et d'avoir une pièce d'un artiste car c'est une création originale". 


Le prochain salon se tiendra à Nantes du 11 au 13 mars. En attendant,
néophytes et connaisseurs ont jusqu'à ce dimanche soir 19h pour trouver leur bonheur à Toulouse.