JO de Rio / boxe : le Toulousain Sofiane Oumiha remporte l'argent et fait la fierté de la France

Le boxeur toulousain Sofiane Oumiha a pris la médaille d’argent olympique de la catégorie des -60 kg après sa défaite en finale face au Brésilien Robson Conceiçao. Au long de la compétition, le Français s'est illustré par sa pugnacité et son sourire, pour la plus grande fierté de ses fans. 

Par Anissa Harraou, avec AFP

Le boxeur français Sofiane Oumiha a gagné la médaille d'argent olympique de la catégorie des -60 kg après sa défaite en finale face au Brésilien Robson Conceiçao, mardi 16 août à Rio.

Il s'agit de la troisième récompense en boxe pour la France au Brésil, après le bronze de Souleymane Cissokho (-69 kg) et celui de Mathieu Bauderlique (-81 kg). Si trois autres podiums sont assurés grâce aux qualifications en demi-finales de Tony Yoka (+91 kg), Estelle Mossely (-60 kg) et Sarah Ourahmoune (-51 kg) (un record) la France court toujours après un premier sacre olympique depuis Brahim Asloum en 2000.

Dans un vacarme assourdissant face au favori local, Oumiha, âgé de 21 ans seulement, a été déclaré perdant à l'unanimité des trois juges. Si deux d'entre eux l'ont vu remporter le troisième round, cela n'a pas suffi contre un adversaire plus tranchant.

Cette médaille d'argent est toutefois une promesse d'avenir pour le Toulousain, qui avait pour principale référence une médaille d'argent aux Jeux européens de Bakou l'an passé.


Un adversaire insaisissable 

Le licencié du Boxing Toulouse Bagatelle, où il est arrivé à l'âge de 7 ans, a séduit grâce à son style atypique qui en fait un adversaire souvent insaisissable.

"C'est quelqu'un de talentueux, de formidable", souligne ainsi Anthony Veniant, l'un des entraîneurs nationaux. "Il est naturel. Il est issu des quartiers et grâce à la boxe trouve de la reconnaissance, s'exprime."

Son caractère modeste et attachant en fait effectivement un des chouchous du collectif comme en témoigne Sarah Ourahmoune, "complètement fan".

"Il ne se prend pas au sérieux. Là c'est les Jeux mais il faut le voir sur les plus petits tournois", raconte-t-elle. "C'est un vrai spectacle, il joue avec ses adversaires, il leur fait des sourires. J'ai déjà vu des arbitres rigoler quand il boxait car il est vraiment fun!"

Dans le quartier de la Reynerie à Toulouse, d'où est originaire Sofiane Oumiha, les amis et supporters ont retenu leur souffle durant toute la durée du combat. Un cocon presque familial où a régné une ambiance de feu pour soutenir l'enfant du pays arrivé aux Jeux Olympiques. Jusqu'au bout, les supporters y ont cru. 


Sofiane Oumiha rempli d'émotion juste après son combat : 

Sofian Oumiha, médaillé d'argent à Rio




Sur le même sujet

Les + Lus