Joël Bourgeon, condamné pour le meurtre de Martine Escadeillas, se suicide après son procès en appel

Joël Bourgeon, condamné à 20 ans de réclusion criminelle en juillet 2022 pour le meurtre de Martine Escadeillas en 1986, s'est donné la mort.

Joël Bourgeon, condamné à 20 ans de réclusion criminelle en juillet 2022 pour le meurtre de Martine Escadeillas en 1986, s'est donné la mort comme révélé par nos confrères de 100% radio.

Martine Escadeillas, une jeune femme de 24 ans, a été tuée à Ramonville le 8 décembre 1986. Son corps n'a jamais été retrouvé, faisant de cette affaire un "cold-case". Les gendarmes avaient repris l'enquête, conduisant à des poursuites judiciaires plus de 30 ans après les faits. Joël Bourgeon avait fait appel du jugement initial. L'enquête, rouverte en 1996, a pris un tournant en 2016 lorsqu'un proche de la famille de la victime a désigné Bourgeon comme suspect. Les enquêteurs de la Section de recherches de Toulouse finiront par conclure que Bourgeon était l'auteur du crime.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité