L’économie rattrape son retard en 2021 après un brusque arrêt dû au Covid

Publié le

L’Insee publie son bilan annuel de l’économie en Occitanie 2021. Conclusion : Après un arrêt brutal dû au Covid, l’économie repart en 2021 et rattrape son retard. Elle dépasse même son niveau d’activité dans l’Hérault et les Pyrénées-Orientales.

Au printemps 2020, l’activité économique est stoppée nette. Un arrêt brutal, sans précédent et qui s’étend au pays et au monde entier en raison du covid. Mais en 2021, l’INSEE constate une nette reprise de l’activité dans la région, au point de rattraper le niveau d’avant covid.

Une reprise de l’activité supérieure au niveau national

En 2021, le PIB fait un bond de 6,8% en France par rapport à 2020. Une hausse inédite après une baisse choc : - 7,9% en 2020 suite à la crise sanitaire. Mais cette croissance est encore plus marquée en Occitanie. Dans la région, le volume de travail rémunéré augmente de 9,3% en un an, contre 8,1% en France. Mais il faut attendre le mois de juin pour que l’activité retrouve son niveau d’avant crise. A l’automne, elle va jusqu’à dépasser son niveau de 2019. La reprise économique est constatée dans les secteurs de la restauration, des arts et spectacles, du commerce, des services et de la construction. Seule l’industrie reste encore fragile.

 

Un rebond de l’activité que l’on retrouve dans la quasi-totalité de la région et particulièrement dans les départements du littoral : l’Hérault et les Pyrénées-Orientales sont les départements les plus dynamiques de France métropolitaine au 4e trimestre 2021. Seule la Haute-Garonne atteint péniblement son niveau d’avant 2019. 

“L’Hérault et les Pyrénées-Orientales sont les départements les plus dynamiques de France métropolitaine au 4e trimestre 2021.”

Insee, bilan économique 2021

L’emploi salarié dépasse son niveau d’avant crise

Cette reprise de l’activité entraîne un net rebond de l’emploi salarié. En Occitanie, le nombre total de salariés progresse de 3,4% ce qui fait 69 400 salariés de plus fin 2021 par rapport à 2020. A la fin de l’année 2021, la région compte 2 097 200 salariés

Ce rebond de l’emploi concerne tous les secteurs. Il est particulièrement fort dans les services et dans la construction qui dépassent leur niveau de fin 2019. Dans l’industrie, le niveau est plus faible et ne permet pas de compenser les effectifs perdus en 2020. 

Cette reprise ne suit pas la progression de l’activité économique en raison du nombre d’emplois préservés par le recours au dispositif d’activité partielle. Malgré tout, l’Occitanie voit en 2021 la création de 44 800 postes (soit 2,2% par rapport à 2019). Une hausse plus importante qu’au niveau national (+1,5%).  

L’aéronautique encore impacté en 2021

En 2021, le trafic aérien n’a pas encore repris son niveau d’avant la pandémie. La demande reste inférieure de 58% par rapport à 2019. Et l’impact est direct sur Airbus : 611 avions sont livrés en 2021 (contre 863 en 2019). Mais l’avionneur conserve sa place de leader face à Boeing et ses 340 appareils livrés en 2021.

La situation devrait s’améliorer en 2022 : Airbus prévoit de livrer 720 avions dans l’année. 

Douce reprise du tourisme en Occitanie

En 2021, les déplacements sont toujours limités en raison du Covid. Mais grâce à la clientèle française, le tourisme connaît une embellie dès le mois de mai. Le chiffre d'affaires des hébergements touristiques collectifs progresse de 27% par rapport à 2020 mais ne rattrape pas le niveau d’avant-crise (-20% par rapport à 2019). 

Les campings tirent leur épingle du jeu avec un nombre de nuitées équivalent à 2019, voire même supérieur de 3% entre juillet et septembre

Les grands perdants sont les hôtels qui souffrent de l’absence de la clientèle étrangère : -30% par rapport à 2019 mais la saison est meilleure qu’en 2020 (+30%). Les hôteliers sont particulièrement impactés par la limitation des déplacements en hiver, puis en automne et l’absence du tourisme d’affaires à cette période.