L'enseignante du collège Bellefontaine en grève de la faim reçue à Paris

La professeur de Svt ce samedi matin au 6è jour de sa grève de la faim / © Cécile Fréchinos/France 3 Midi-Pyrénées
La professeur de Svt ce samedi matin au 6è jour de sa grève de la faim / © Cécile Fréchinos/France 3 Midi-Pyrénées

La professeur de SVT du collège Bellefontaine Laure Betbeder est reçue à Paris ce mercredi 1er juillet. En grève de la faim depuis 9 jours, elle proteste contre sa mutation d'office décidée par le rectorat. 

Par Florie Castaingts

La professeur gréviste du lycée de Bellefontaine de Toulouse se rendra mercredi à Paris, reçue par le député des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle. Ce mercredi 1er juillet, Laure Betbeder participera également à un rassemblement devant l'Assemblée Nationale, soutenu par le syndicat Sud Education et la CGT. En grève depuis 9 jours, l'enseignante s'élève contre la décision de la rectrice de l'académie de Toulouse Hélène Bernard. Elle aurait ainsi demandé la "mutation d'office" de l'enseignante ainsi que cinq autres de ses  collègues.

C'est une fin d'année scolaire houleuse au lycée Bellefontaine. Six enseignants ont été sanctionnés suite à leur participation en décembre 2014 à un mouvement social exigeant notamment l'application de la nouvelle réforme Rep+ (anciennement ZEP). Une "mutation d'office" est engagée. Une pétition du collectif Bellefontaine exige la levée des sanctions. 

Contactée par France 3, Laure Betbeder évoque son état de santé dégradé :

" Je commence à accuser le coup, je suis très fatiguée. Mais je monte quand même à Paris pour me rendre disponible afin de dialoguer."



Et de rajouter :

"Nous demandons à pouvoir nous expliquer car à aucun moment nous n'avons été entendus."

Si l'enseignante gréviste, qui vient d'obtenir la levée des commissions disciplinaires est rassurée, elle regrette en revanche que cette seule occasion de s'exprimer lui soit ôtée. A Paris, Laure Betbeder, accompagnée d' "une délégation variée" composée de syndicats, d'enseignants de Bellefontaine et d'ailleurs, va tenter d'obtenir la réintégration au sein du collège des professeurs sanctionnés.


Sur le même sujet

Les + Lus