• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'homme abattu en août 2014 à Beauzelle était-il le complice de Mohamed Merah ?

A Beauzelle, la victime a été abattue dans le parking de cette résidence / © MaxPPP
A Beauzelle, la victime a été abattue dans le parking de cette résidence / © MaxPPP

Selon Le Parisien/Aujourd'hui en France, Abdelkader Merah, le frère aîné du tueur au scooter, aurait indiqué aux magistrats que Walid Larbi-Bey, était "le troisième homme". Il a été abattu à Beauzelle, près de Toulouse, en août dernier. 

Par Fabrice Valery

Coup de bluff d'Abdelkader Merah ou vraie information ? Selon Le Parisien/Aujourd'hui en France, le frère aîné de Mohamed Merah, en détention provisoire depuis 3 ans, aurait indiqué aux magistrats en janvier dernier, l'identité du fameux "troisième homme", le complice de son frère.

Il s'agirait de Walid Larbi-Bey, originaire du même quartier des Izards à Toulouse, et qui a été abattu à Beauzelle, dans la banlieue toulousaine le 14 août dernier, devant le domicile de sa compagne. Larbi-Bey aurait été, selon Abdelkader Merah, présent avec les deux frères lors du vol du scooter qui servira ensuite au tueur toulousain.

C'est le 16 janvier dernier, interrogé en visio-conférence depuis sa prison, que le frère Merah a fait cette révélation selon nos confrères. "Je me suis dit que si aujourd'hui il ressuscitait, il me dirait que je devrais donner son nom". Après trois ans de silence, Abdelkader Merah aurait donc décidé de parler après la mort de Larbi-Bey.

Walid Larbi-Bey, 29 ans, a donc été tué par armes automatiques en août dernier. Multirécidiviste, en attente d'un nouveau procès, sa mort violente était intervenue dans une série de meurtres et de règlements de comptes à Toulouse qui ont fait 4 morts en quelques mois. Son meurtrier présumé a été interpellé et écroué en octobre dernier.

Une source judiciaire proche de l'enquête a confirmé à France 3 Midi-Pyrénées qu'Abdelkader Merah avait tenu ces propos mais que les magistrats restaient très prudents vis-à-vis de ces subites déclarations. De son côté l'avocat toulousain de Larbi-Bey (qui fut aussi l'avocat de Mohamed Merah) Maître Christian Etelin confirme que son client était un proche de Merah ​mais ne peut savoir s'il a pu participer à la préparation des actions terroristes de Mohamed Merah. 

Reste maintenant aux enquêteurs à déterminer si ces révélations d'Abdelkader Merah sont de vraies informations susceptibles de faire avancer l'enquête ou si le frère de Mohamed Merah a cherché à brouiller les pistes en faisant porter le chapeau à un homme qui, par la force des choses, ne pourra plus témoigner. 

EN VIDEO / les réactions de Maîtres Etelin (avocat de Larbi-Bey) et Cohen (avocats de familles de victimes) : 
Larbi-Bey 3ème homme de l'affaire Merah ?

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus