100 000 personnes privées de radio et de télé à Toulouse après un acte de malveillance

100 000 personnes sont privées de TNT, de FM et de DAB à Toulouse (Haute-Garonne) après un acte de malveillance. Dans la nuit du 21 au 22 mars, deux antennes-relais ont été incendiées dans des quartiers différents de la ville.

100 000 personnes sont privées de télé via la TNT et de radio FM et DAB (par diffusion numérique) depuis ce mercredi 22 mars.

Peu avant 1h du matin, les pompiers de Toulouse sont intervenus sur un feu d’antennes-relais dans le quartier Soupetard. L’incendie a été rapidement maîtrisé mais peu de temps après, un deuxième incendie s’est déclaré sur une autre antenne-relais, cette fois sur la colline de Pech David. Les câbles coaxiaux ont entièrement fondu sous la chaleur des flammes. 

Seul France info est encore diffusé dans les quartiers concernés, grâce au antennes-relais de secours de TDF.

Des actes de malveillance

Selon la société propriétaire des antennes Towercast, il s'agit d'actes de malveillance. "C'est la première fois qu'une telle chose se produit sur ces antennes", indique Hugues Martinet, son directeur général. "Pour nous, il s'agit d'actes volontaires." L'incendie de ces antennes-relais intervient le jour de la prise de parole d'Emmanuel Macron après l'adoption de la réforme des retraites. Ces actes n'ont pas été revendiqués.

La diffusion devrait reprendre en fin de journée. Des équipes sont sur place depuis la nuit dernière et des renforts ont été envoyées sur place pour réparer les antennes.