Cet article date de plus de 6 ans

La série noire de Toulouse continue à Bayonne

Le Stade Toulousain, réduit à 14 après l'exclusion de Flynn, a accusé sa 5eme défaite d'affilée à Bayonne 35-19. Une série noire historique pour des Rouge et Noir encore plus gagnés par le doute. D'autant plus que les réceptions du Stade Français et de Toulon se profilent.
© AFP
Battus quatre fois à l'extérieur et déjà une fois à Ernest-Wallon, les hommes de Guy Novès restent campés à seulement un petit point de la zone rouge. Déterminés à stopper l'hémorragie à Jean-Dauger, les Toulousains, qui ont retrouvé Imanol Harinordoquy et Luke McAlister, sont pourtant entrés en force et plein d'orgueil dans cette rencontre, Palisson, servi par l'ouvreur néo-zélandais, inscrivant un essai dès la troisième minute. Un carton jaune récolté par Maestri (10) a commencé toutefois à fissurer l'édifice toulousain 

En supériorité numérique, les Bayonnais sont revenus comme attendu avec leurs avants. Des avants pilonnant la défense toulousaine et ouvrant des brèches, un mouvement conclu par Rokocoko (19), juste avant le retour sur la pelouse du deuxième ligne international toulousain. Et coup du sort, un carton rouge sévère pour Corey Flynn, coupable d'avoir marché sur un joueur dans un regroupement, tuait le match pour les Toulousains dès la 22ème minute.

A peine trois minutes après, Etrillard inscrivait le deuxième essai bayonnais après une énorme percée du centre Matthieu Ugalde. Bayonne prenait ensuite le large sur un essai de la révélation Charles Ollivon (33), qui entamera ce dimanche son premier stage avec le XV de France. A sept en mêlée, les Toulousains, qui traînent depuis le début de la saison leurs soucis en conquête, se faisaient broyer devant en deuxième période, une supériorité bayonnaise qui se concluait par un essai de pénalité (76), synonyme de bonus offensif pour l'Aviron.
durée de la vidéo: 01 min 23
Top 14 : 5eme défaite de Toulouse


"On a encore l'ambition de se qualifier"


Guy Novès, manageur général du Stade Toulousain

"On est évidemment blessés, on est un peu comme une bête blessée qui va peut-être un jour redevenir dangereuse parce qu'elle est vraiment blessée et là, ça commence à nous faire mal. On va recommencer à jouer chez nous et j'espère que les décisions des arbitres finiront par s'expliquer. Je tombe de trois étages quand on prend un carton jaune, on joue à 14, on prend immédiatement quasiment dix points. Pour moi, c'est le premier gros tournant. Sur le carton rouge, est-ce qu'il fait exprès, pas exprès (...) Je commence à me poser quelques questions, mais je n'ai aucune certitude parce que j'ai beaucoup de respect pour le corps arbitral bien sûr. On parle beaucoup du Stade Toulousain, c'est normal. On fait la Une (...) mais l'état d'esprit des troupes, même à 14, je pense que le Stade Toulousain s'est quand même arc-bouté. On s'est accroché."

Jean-Marc Doussain, demi de mêlée du Stade Toulousain

"Quand on domine un peu moins notre sujet, on se fait taper un peu plus sur les doigts, c'est comme à l'école. C'est dommage parce que je pense qu'on attaque le match de la meilleure des façons, ça tourne pas en ce moment. Mais on a huit jours pour préparer la venue du Stade Français. La saison dernière, on a perdu un match à domicile contre Montpellier et on n'a pas gagné de match jusqu'en décembre, mars (février en fait, ndlr) à l'extérieur. Il faut continuer à croire en nous, bien sûr, on va être dans les profondeurs du classement, mais tout est serré et bien sûr on ne va pas dire qu'on va finir premier du championnat. Mais on a encore l'ambition de se qualifier."

Patricio Noriega, coentraîneur de Bayonne

"C'est une soirée très dure, c'était pas facile, je suis content, je suis fier de l'équipe. On a mérité la victoire, mais attention, c'est seulement un match, ils prennent un carton rouge très vite. C'est encore un bon week-end pour la mêlée, la touche était bien aussi alors que c'était un point noir des quatre derniers matches."


Anthony Etrillard, talonneur de Bayonne

"Ça fait du bien, en plus elle est bonifiée, donc, ça fait encore plus de bien malgré le fait qu'ils ont été à 14, je pense qu'on a fait un match sérieux dans l'état d'esprit, dans l'envie de faire de bonnes choses. On a été propres en conquête, une bonne soirée pour nous ce soir."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
top 14 stade toulousain aviron bayonnais rugby sport