Le MMA s'invite dans la ville où même "les mémés aiment la castagne" : les matchs se joueront dans un temple de musique classique

Toulouse, capitale du MMA. Ce vendredi 24 mai 2024 est organisé pour la première fois dans la ville rose un championnat pour amateurs de ce sport de combat. L'évènement se tient à la Halle aux Grains, habituel lieu de résidence de l'orchestre national du Capitole.

Légalisé en 2019, le MMA, un mix d'arts martiaux, ne cesse d'attirer toujours plus de combattants. Et le club de Toulouse, le TFT, serait celui qui compte le plus de licenciés en France. D'où cette idée d'organiser le premier championnat amateur de MMA, le Rose Championship, ce 24 mai 2024 à la Halle aux Grains.

durée de la vidéo : 00h00mn06s
Romain Falendry, à l'entrainement avant le Rose Championship, premier championnat de MMA organisé à Toulouse, ce 24 mai 2024. ©Inès Rochetin

"La ville de la castagne"

"Ici, même les mémés aiment la castagne" chantait Claude Nougaro. Et aujourd'hui, Toulouse est la capitale du MMA. "C'est l'ADN de la ville", selon l'organisateur de cet évènement dédié aux amateurs de MMA, Paul Macabiau.

Le MMA est un sport de combat associant plusieurs arts martiaux et disciplines comme la boxe, le jiu-jitsu, la lutte... Presque tous les coups y sont permis.

"On veut faire des combats de haut vol avec des amateurs pour les aider à accéder à un niveau semi-professionnel. Parce que les amateurs ont souvent un travail à côté, n'ont pas forcément le temps et l'argent pour passer à cette étape-là", précise l'organisateur qui voit déjà plus loin.

On a envie de créer l'événement quatre fois par an à Toulouse et dans cette salle de la Halle aux Grains. On a envie que tous les combattants de MMA du monde rêvent de passer une fois à Toulouse pour gagner ensuite sa place au niveau professionnel.

Paul Macabiau, organisateur du premier Rose Championship

Romain Falendry parmi les combattants

Romain Falendry a été sacré cinq fois champion du monde de boxe. À 35 ans, il a décidé de se lancer un nouveau défi : un combat de MMA. Il s'est donc inscrit à ce premier championnat toulousain. "J'ai envie de boxer devant ma famille, mes amis, mon public. Je suis très excité", nous confiait-il après une séance d'entraînement.

durée de la vidéo : 00h00mn06s
Romain Falendry, à l'entrainement avant le Rose Championship, premier championnat de MMA organisé à Toulouse, ce 24 mai 2024. ©Inès Rochetin

J'ai envie de montrer que j'ai bien travaillé, que je ne suis pas venu un matin avec une lubie de faire du MM. J'ai envie de montrer que j'ai bossé dur avec le TFT et que ce soit une belle fête.

Romain Falendry

Et le Toulousain a été bien encadré. Son entraîneur n'est autre qu'Antonio Mastropasqua, "le maestro de la savate". Plusieurs fois titré en Italie et au niveau européen en kickboxing, full-contact et boxe anglaise, il est à l'origine de la création du club de Toulouse Multi Boxe en 1997.

Clin d'œil au passé

Exit les pupitres et les instruments de musique de l'orchestre national du Capitole qui, habituellement, occupent l'espace et la scène de la Halle aux Grains. À la place, une cage octogonale pour accueillir les vingt participants de ce premier championnat de MMA pour amateurs.

"La Halle aux Grains, c'est la salle emblématique de Toulouse, estime l'organisateur du Rose Championship. Une salle magnifique qui, il y a 70 ans, était le club de boxe de Toulouse."

C'est un petit retour aux sources et ça nous fait trop plaisir.

Paul Macabiau, organisateur du Rose Chamionship

Un millier de personnes sont attendues à la Halle aux Grains, ce vendredi 24 mai 2024, pour la première édition de ce championnat de MMA qui devrait, à coup sûr, en appeler d'autres à l'avenir.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité