• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le nouveau procès AZF se tiendra en janvier 2017 à Paris

Les décombres de l'usine AZF, au lendemain de l'explosion. / © MaxPPP
Les décombres de l'usine AZF, au lendemain de l'explosion. / © MaxPPP

Le troisième procès AZF se tiendra à Paris en janvier 2017. Certaines associations de victimes ne décolèrent pas sur cette délocalisation. 

Par Véronique Haudebourg

D'après un communiqué de l'association des familles endeuillée AZF Toulouse, la cour d'appel de Paris annonce un procès pour janvier 2017 dans la capitale française.

Ce troisième procès fait suite à l'annulation, le 13 janvier dernier, de l'arrêt de la cour d'appel de Toulouse de 2012. Plusieurs parties du dossier AZF avaient demandé à la plus haute juridiction de l'ordre judiciaire français d'annuler, pour des motifs différents, la décision rendue en septembre 2012 par la cour d'appel de Toulouse. Elle avait reconnu la responsabilité de Serge Biechlin, ancien directeur du complexe chimique AZF (Azote Fertilisants) et de Grande Paroisse, propriétaire du site et filiale du groupe pétrolier Total.

Les associations protestent vigoureusement contre la décision de delocaliser le procès à Paris qui, selon elles, empêchera les victimes et leurs familles d'assister régulièrement au procès en raison des frais occasionnés pour une longue audience  se déroulant aussi loin de leurs domiciles.

Toutes les associations ne sont pourtant pas sur la même longueur d'onde. En effet, si l'association des sinistrés du 21 septembre et le Comité de Défense des victimes ne décolèrent pas suite à cette décision, l'association des anciens salariés, Mémoire et Solidarité, s'en réjouit estimant que le procès à Paris entraînera moins de pression

A lire aussi

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus