“Les Castalides“ à Toulouse : évacuation par la police de ”l'immeuble de la honte”

Le dispsitif policier important autour de l'immeuble / © Fabrice Valéry / France 3 Midi-Pyrénées
Le dispsitif policier important autour de l'immeuble / © Fabrice Valéry / France 3 Midi-Pyrénées

Les policiers sont intervenus tôt ce jeudi matin pour évacuer l'immeuble des Castalides de ses derniers occupants. Une opération prévue mais impressionnante. 

Par Fabrice Valery

Un très important dispositif policier a été mis en place à 7 heures ce jeudi matin pour procéder à l'évacuation de l'immeuble des Castalides, dit "de la honte", symbole de l'habitat indigne. De très nombreux policiers ont été déployés pour déloger les derniers occupants de cet immeuble qui comptaient à l'origine 399 logements.

Deux hélicoptères sont intervenus, dont l'un a déposé des policiers sur le toit de l'immeuble pour empêcher que des résidents refusant de partir ne s'y installent, comme le montre cette vidéo de notre confrère Kévin Figuier du site Carré d'Info
Vidéo castalides carré d'info

Cet immeuble déclaré insalubre doit être fermé ce jeudi 29 août. La majorité des occupants a accepté les propositions de relogements. Quelques familles faisaient de la "résistance". 

Les policiers se sont déployés sur le toit de l'immeuble / © Fabrice Valéry / France 3 Midi-Pyrénées
Les policiers se sont déployés sur le toit de l'immeuble / © Fabrice Valéry / France 3 Midi-Pyrénées
Les Castalides, construit pour accueillir des étudiants à proximité de la fac du Mirail, étaient à la main des marchands de sommeil et des squatteurs. La Ville et l'office HLM ont racheté un à un les appartements pour procéder à sa réhabilitation. La vingtaine de familles roms qui s'y était installée sera relogé dans un village d'insertion de mobil-home chemin de Ramelet-Moundi. 

En vidéo, le reportage sur l'évacuation de Sandrine Morch et Jean-Luc Pigneux :
DMCloud:99951
Evacuation Castalides

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus