• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les revendeurs de voitures de luxe devant la justice

© MaxPPP
© MaxPPP

Ils devaient trouver des acheteurs pour des clients souhaitant se séparer de leur voiture de luxe. Le gérant et un salarié d'un garage toulousain sont accusés d'abus de confiance, d'escroquerie et d'abus de biens sociaux. Ils comparaissent ce lundi

Par Véronique Haudebourg

Les deux hommes devaient, dans leur entreprise de la route de Launaguet à Toulouse, simplement servir d'intermédiaires. Des clients leur amenaient leur véhicule, des berlines de luxe, et eux se chargeaient de trouver un acheteur moyennant 190 euros. Le souci est que la gestion de l'affaire était pour le moins hasardeuse. Les sommes versées par les clients transitaient par des comptes personnels et bien vite il a fallu utiliser les sommes versées par les uns pour payer les autres. A ce rythme-là, l'entreprise a eu vite fait de couler à pic, faute notamment de trésorerie.

Au total, une quarantaine de clients floués, 635.000 euros de préjudices et une comparution devant le tribunal correctionnel de Toulouse pour abus de confiance, escroquerie et abus de biens sociaux.

Sur le même sujet

... adoptée par les cyclistes

Les + Lus