Ligue 1 : Nice souffre contre Toulouse mais gagne encore

Nice a souffert, mais n'a, une fois encore, pas encaissé de but et même fini par marquer grâce à Terem Moffi, pour l'emporter contre Toulouse(1-0), ce dimanche 26 novembre 2023 à l'Allianz Riviera lors de la 13e journée de Ligue 1.

Ce nouveau succès étriqué permet aux Aiglons (29 points) de rester collés à une longueur du leader, le PSG, et de prendre cinq points d'avance sur Monaco (3e) dominé 5-2 par les Parisiens vendredi. Comme à son habitude l'équipe azuréenne a montré une solidité défensive impressionnante. Marcin Bulka, décisif sur une frappe de César Gelabert dans le temps additionnel (90e+2), est désormais invaincu depuis plus de huit matches (723 minutes).

Nice, qui n'a toujours pas été mené cette saison (et qui bat ainsi le record de12 matches de Bordeaux de la saison 1984-85), enchaîne ainsi un 13e match sans défaite.

Le TFC proche de la relégation

Toulouse, qui a vécu sa sixième rencontre sans victoire et qui se rapproche de la zone de relégation (12 points), ne peut en dire autant. Pourtant, Toulouse avait pris d'entrée son adversaire à la gorge. Malgré les suspensions de deux éléments essentiels, l'attaquant international néerlandais Thijs Dallinga et le milieu Niklas Schmidt, l'entraîneur Carles Martinez Novell avait décidé de presser haut.  Et, sans trois stabilisateurs défensifs Jean-Clair Todibo, Youssouf Ndayishimiye et Hicham Boudaoui, Nice a vacillé. D'entrée, Frank Magri a même marqué. Mais l'arbitre de la rencontre, M. Letexier, a jugé répréhensible un geste préalable de Vincent Sierro, le capitaine du Téfécé, sur Morgan Sanson (2e).

Cela n'a pas plu à l'entraîneur, averti pour une contestation trop véhémente à la suite de ce choix (3e). Mais ses hommes étaient bien entrés dans leur match. - Moffi sur la première frappe cadrée - La suite a longtemps été compliquée. Durant une bonne demi-heure, Dante et ses partenaires ont subi la domination adverse. Mais, excepté un coup franc non cadré de Sierro (33e), Toulouse n'est jamais parvenu à battre la meilleure défense de Ligue 1. En revanche, sur le plan offensif, les hommes de Francesco Farioli n'ont rien montré avant la pause, si ce n'est une frappe lointaine et non cadrée de Terem Moffi (41e). Trop peu pour une équipe qui ambitionne le podium.

Farioli l'a bien compris et l'entraîneur italien a lancé Alexis Claude-Maurice à la place de Sofiane Diop, blessé, pour la deuxième période. Rapidement, la dynamique niçoise a changé. Une première tentative de Claude-Maurice a été déviée en corner (47e). Puis, après une belle récupération, Melvin Bard a initié une attaque où, après un relais avec Gaëtan Laborde, il a donné à Sanson. L'ex-Marseillais a percuté et décalé parfaitement Moffi, qui s'est offert un quatrième but en Ligue 1 cette saison (1-0, 53e). Toujours très solide sur le plan défensif, Nice a ensuite maîtrisé la rencontre, avant de subir à nouveau durant le dernier quart d'heure. L'entrant toulousain Ibrahim Cissoko a même eu la balle d'égalisation à la sortie d'un bon dribble dansla surface. Mais sa frappe, déviée par Dante, a été sortie sur sa ligne par KhéphrenThuram, puis dégagée par Tom Louchet (80e). Dans la foulée, Bulka s'est lui aussi mis en avant (90e+2). 

Avec AFP

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité