• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ligue 1 - Toulouse rate la belle affaire face à Nantes

Dominique Arribagé a connu son premier accroc, depuis qu'il a succédé à Alain Casanova. / © Pascal Pavani/AFP
Dominique Arribagé a connu son premier accroc, depuis qu'il a succédé à Alain Casanova. / © Pascal Pavani/AFP

Toulouse a concédé le match nul à domicile face à Nantes (1-1), revenu au score dans les dernières minutes pour priver son hôte de trois points importants dans la course au maintien, samedi lors de la 34e journée de L1.

Par AFP

Après deux victoires de rang à domicile, Dominique Arribagé, qui a succédé à Alain Casanova il y a un peu plus d'un mois sur le banc toulousain, a connu son premier accroc au Stadium et le TFC (14e, 39 pts), qui s'était extrait de la zone rouge le week-end dernier en s'imposant à Lorient (1-0), ne compte désormais plus que deux points d'avance sur le premier relégable, Evian/Thonon.
Nantes profite lui du partage des points pour rester dixième, avec 44 points.

Privé de Ninkov et Moubandjé, suspendus, mais aussi de Doumbia, Pesic et Didot, blessés, Arribagé avait également laissé sur le banc son meilleur buteur, Ben Yedder (11 buts), au profit de Regattin.
Un choix gagnant puisqu'après une belle passe en profondeur de Braithwaite, c'est Regattin qui donnait l'avantage aux siens d'une frappe puissante dans le petit filet de Riou (1-0, 22e). Une ouverture du score assez logique au vu de la physionomie de la rencontre, et notamment de la domination physique des Toulousains dans les duels.

Peu avant l'heure de jeu, le TFC était même tout près de doubler la mise sur un dégagement manqué de Bedoya qui atterrissait sur la barre de son propre gardien (57e). 
Nullement gênés par des Nantais inoffensifs en première période, les coéquipiers d'Akpa-Akpro ont en revanche davantage souffert par la suite, après avoir reculé et laissé l'initiative du jeu aux Canaris.

Hermétique depuis deux matches, une première cette saison, le TFC craquait finalement dans les dernières minutes sur une tête de Bedoya, qui profitait d'une sortie hasardeuse d'Ahamada pour égaliser (1-1, 88e). Toulouse pourrait regretter ces deux points abandonnés alors qu'il semblait avoir fait le plus dur.

Voir ici le résumé de la rencontre par Serge Djian de France 3 Midi-Pyrénées : 

TFC/Nantes

 

Ils ont dit...

Dominique Arribagé (entraîneur de Toulouse) : "C'est un petit peu dur à digérer à l'instant T mais c'est le football. C'est dommage d'avoir concédé
ce but sur un coup de pied arrêté. On va garder le positif: on continue la série, on continue de prendre des points. Il faut regarder devant et continuer d'en prendre. On a eu l'occasion de faire le break mais on a pas su mettre ce deuxième but. Il faut continuer de progresser pour maîtriser complètement les matches. On sait que ça va être difficile jusqu'au bout. On est "dedans" mais comme bon nombre d'équipe et j'ai un groupe qui est capable de faire face. On est présent dans l'état d'esprit et j'ai entièrement confiance en ce que l'on fait et dans nos possibilités de nous sauver
".

Michel Der Zakarian (entraîneur de Nantes) : " On a frisé la correctionnelle. Toulouse avait besoin de points et on s'est fait bousculer. On s'en sort bien en prenant un point car nous avons été inexistants en première mi-temps. On n'a pas existé dans le jeu, c'était très pauvre techniquement. Ce fut mieux par la suite et au final c'est un point qui est très important dans l'optique du maintien. 44 points, cela devrait être suffisant".

Sur le même sujet

Gard-Hérault : le ministre de l'Agriculture promet d'aider les exploitants sinistrés

Les + Lus