Manif des agriculteurs : vers la paralysie de Toulouse ce mercredi

Lors d'une manifestation d'agriculteurs à Toulouse, en novembre 2014. / © Pascal Pavani / AFP
Lors d'une manifestation d'agriculteurs à Toulouse, en novembre 2014. / © Pascal Pavani / AFP

Plusieurs milliers d'agriculteurs et des centaines de tracteurs sont attendus mercredi matin dans la ville rose. Il s'agit pour la FRSEA et les JA Midi-Pyrénées de dénoncer "les contraintes absurdes et le harcèlement réglementaire". Belle pagaille en perspective.

Par Fabrice Valery

Si vous en avez la possibilité, évitez de prendre votre voiture mercredi 5 novembre au matin dans Toulouse : des milliers d'agriculteurs et des centaines de tracteurs venus de toute la région doivent y converger. 

Cette manifestation régionale, organisée par la FRSEA et les Jeunes Agriculteurs de Midi-Pyrénées, veut dénoncer les "contraintes absurdes et le harcèlement réglementaire" qui selon eux mettent en péril l'avenir des exploitations agricoles. Estimant ne pas vouloir devenir "des figurants" dans les campagnes, ils dénoncent les "arnaques écologiques et les dégâts dévastateurs de nos gouvernants".

Dans leur ligne de mire notamment, l'extension des zones vulnérables, qui réglementent les épandages pour lutter contre les nitrates, mais aussi les hausses des taxes. Ils réclament également un accompagnement des trésoreries des exploitations et d'autres mesures d'aides. 

Selon la préfecture de la Haute-Garonne, cette manifestation devrait poser de gros problèmes de circulation toute la matinée dans Toulouse. Les convois vont converger vers 3 points :
  • la DREAL située à la Cité administrative,
  • l'ONEMA (office national de l'eau et des milieux aquatiques) dans le quartier Matabiau
  • l'agence de l'eau Adour-Garonne à Empalot.
L'ensemble des manifestants a ensuite prévu de se déplacer vers les allées Jean-Jaurès en empruntant les principaux axes du centre ville. La préfecture recommande de ne pas utiliser la voiture et de privilégier les transports en commun. 

Le 14 février dernier, une manifestation similaire avait eu lieu à Toulouse, émaillée par quelques incidents avec les forces de l'ordre. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus