Cet article date de plus de 7 ans

Manifestation à Toulouse contre l’exploitation du gaz de schiste

Le collectif 32 Non au gaz de schiste et d’autres collectifs ou organisations du Sud-Ouest ont organisé ce rassemblement, dans le cadre de la Journée internationale contre la fracturation hydraulique
Près de 200 manifestants à toulouse
Près de 200 manifestants à toulouse © Eric Foissac France 3 Midi-Pyrénées
Près de 200 manifestants venus de plusieurs départements (Ariège, Aveyron, Aude, Corrèze, Dordogne, Gers,  Haute-Garonne, Landes, Lot, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Tarn-et-Garonne…) se sont rassemblés place Arnaud Bernard à Toulouse.
D’autres rassemblements se sont tenus en France ce samedi : Paris, Essonne, Seine-et-Marne Lille, Château-Thierry, Nancy, Strasbourg, Montélimar.

Ces manifestations surviennent alors que le Conseil constitutionnel a validé le 11 octobre une loi de 2011 interdisant en France la fracturation hydraulique, technique utilisée pour exploiter les gaz et pétrole de schiste, adressant une fin de non-recevoir aux industriels.

L'avis du Conseil constitutionnel soulage les opposants à la fracturation hydraulique mais ils restent opposés à l'article 2 de la loi Jacob (de juillet 2011, ndlr) qui permet l'expérimentation.
La vraie question ce n'est pas seulement le gaz de schiste, selon eux, c'est l'énergie carbonnée responsable du réchauffement climatique.

Vidéo : le reportage de Francois Ollier et Eric Foissac


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement