Massacré pour avoir demandé un "pain au chocolat" à Toulouse : ce faux fait-divers qui n'intéresse plus que les boomers

Un touriste parisien criblé de balles pour avoir demandé un pain au chocolat dans une boulangerie toulousaine au lieu d'une chocolatine ? Une histoire évidemment fausse, publiée par le média parodique le Gorafi, ravivant un débat qui, franchement, commence à sérieusement dater.

Pain au chocolat ou chocolatine ? Un débat éternel, alimenté régulièrement par les réseaux sociaux. Aux dernières nouvelles, un Parisien en vacances à Toulouse (Haute-Garonne) aurait été abattu de 46 balles dans le corps pour avoir demandé un "pain au chocolat" dans une boulangerie du centre-ville. Un fait divers évidemment faux, inventé de toutes pièces par la rédaction du Gorafi, média parodique crée en 2012. 

Chocolatine dans le sud-ouest et pain au chocolat pour le reste de la France : voilà plus de 10 ans que sur Internet, la guerre fait rage et, honnêtement... on est un peu épuisé. Au début, c'était drôle, ça donnait un sentiment d'appartenance. Chacun s'enorgueillissait de connaître la vérité, la vraie, et défendait son petit bout de viennoiserie. 

Un débat de boomers

Mais la bataille commence à s'essouffler, et la blague aussi. Pour preuve, si le Gorafi publie cette vidéo sur X, anciennement Twitter, le 19 septembre 2023, c'est en vérité en mars 2013 que la rédaction publie sur son site web ce faux fait divers. Oui, le débat chocolatine - pain au chocolat, c'est comme les t-shirts moustache et les One Direction : un beau souvenir des années 2010 dont aujourd'hui plus personne ne se soucie. 

D'ailleurs, il existe un comité de défense de la chocolatine, qui n'est actif que sur Facebook, le réseau social où plus grand monde, en dessous de 50 ans, ne va.