Mercredi de déconfinement : commerces, musées, restaurants, cinémas, tout ce qui va changer à partir du 19 mai

Publié le Mis à jour le

Le 19 mai, la deuxième phase du déconfinement va s'appliquer partout en France et en Occitanie. Une étape importante avec la réouverture de tous les commerces, des cinémas, des musées, l'installation de terrasses pour les restaurants. Une reprise d'activité soumise néanmoins à conditions.

La date du 19 mai est particulièrement attendue partout en France. L'Occitanie ne fait pas exception. Ce vent de liberté mettant fin en partie au confinement est très attendu par la population, mais aussi par tout un pan du secteur de l'économie : commerces, restaurants, hôtels, musées, théâtres, cinémas. Cet allègement des restrictions doit permettre une reprise d'activité, mais sous conditions. Explications

Couvre-feu décalé à 21 h

La fin du casse-tête pour de nombreux foyers contraints par le couvre-feu de 19 heures. A partir du 19 mai, cette interdiction de sortie est décalée à 21h. Au-delà, l'attestation ou un justificatif reste nécessaire pour afin de se déplacer, au risque d'une amende. 

Réouverture des commerces

  • Commerces "non-essentiels" et marchés couverts. A compter du 19 mai, tous les commerces, même "non-essentiels", rouvrent. Toutefois, cette réouverture devra se faire dans le respect des jauges et des protocoles adaptés à chaque lieu et activité. Ainsi, au 19 mai, les commerces et marchés couverts pourront accueillir à nouveau du public en respectant une jauge de 8 mètres carrés par client. A compter du 9 juin, cette jauge passera pour ces mêmes commerces à 4 mètres carrés par client.
  • Terrasses pour les restaurants, les bars, les cafés.  Ce 19 mai est la première étape de leur réouverture. Les restaurants, les bars, les cafés pourront, à partir de ce mercredi, servir leur clients en terrasse, exclusivement. Six personnes maximum sont autorisées par table. La consommation de boissons et de repas debout est strictement interdite. Le "cahier de suivi" pourrait être également remis en place afin de tracer un client éventuellement contaminé par le covid.
  • Les restaurants des hôtels ouverts. C'est l'exception de cette deuxième étape du déconfinement. Les restaurants des hôtels, terrasses ou pas, vont rouvrir ce 19 mai, mais avec une contrainte de taille. Seuls et uniquement les clients de ces établissements pourront, dans un premier temps, venir y manger.  

Les lieux culturels et de loisirs rouvrent leurs portes

  • Cinémas, théâtres salles des fêtes, chapiteaux :  ce 19 mai, la réouverture des salles devra se fait dans le respect d'une jauge maximum de population établie à 35% avec une limite de 800 spectateurs maximum (1000 en cas d'un évènement en extérieur).  Des mesures concernant, les salles des fêtes, les chapiteaux et les cinémas. Dans ces derniers, il est interdit de consommer de la nourriture ou des boissons. 
  • Musées et monuments. Comme les commerces, les musées et monuments doivent respecter un seuil de 8m2 par visiteur.
  • Casinos, zoos, aquarium. Pour les parcs zoologiques et les aquariums en plein air, le gouvernement autorise leur ouverture à partir du 19 mai avec des jauges à 50% de visiteurs seulement. De leur côté, les casinos rouvrent avec une jauge de 35%, et ne peuvent mettre en service que les machines à sous.

Evènements, rassemblements, sport

  • Rassemblements. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits dans l’espace public, sauf visites guidées. Cette limitation reste en revanche soumise au port du masque et gestes barrières, qui restent de rigueur. Pas sûr dans ces conditions que les autorités toulousaines permettent la réouverture au public des berges de la Garonne.  
  • Lieux de culte, mariages, pacs, enterrements. Finis les mariages avec à peine six invités. Les amoureux peuvent, à partir du 19 mai, inviter plus de convives à assister à la cérémonie de leur mariage ou de leur Pacs. Les conditions imposées par le gouvernement : "un emplacement sur trois, en quinconce entre chaque rangée". Les cérémonies funéraires sont limitées à 50 personnes. 
  • Etablissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines). Le gouvernement permet à compter du 19 mai la présence de spectateurs à hauteur de 35% de l'effectif, jusqu'à 1 000 personnes (assises, pas debout). La priorité est donnée pour les pratiquants aux scolaires avec des protocoles sanitaires adaptés. 
  • Thermalisme. Les Thermes ne peuvent accueillir que 50% de leurs effectifs.
  • Festivals de plein air assis. Les Festivals en plein air de cet été auront comme contrainte d'appliquer une jauge de jauge de 35%, pouvant au maximum accueillir 1 000 personnes.