Meurtre d'une jeune mécanicienne d'Airbus à Toulouse : le suspect mis en examen

La jeune femme avait été découverte à son domicile par ses parents, inquiets de ne pas avoir de ses nouvelles. / © France 3 Midi-Pyrénées
La jeune femme avait été découverte à son domicile par ses parents, inquiets de ne pas avoir de ses nouvelles. / © France 3 Midi-Pyrénées

L'homme placé jeudi en garde-à-vue dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de Maureen Jacquier a été mis en examen, indique la vice-procureure de la République de Toulouse. La jeune mécanicienne d'Airbus avait été tuée à son domicile en février 2015. 

Par Marie Martin et Frédéric Fraisse

L'homme placé en garde-à-vue jeudi 11 juin dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de Maureen Jacquier a été mis en examen pour meurtre, indique vendredi la vice-procureure de la République Florence Poudens. Il a été placé en détention provisoire jeudi soir. 

Âgé de 25 ans, le suspect est mécanicien à Airbus, comme l'était la victime. Selon les enquêteurs, il faisait partie du même groupe d'amis que Maureen, qu'il connaissait depuis deux ans. L'enquête n'a cependant pas encore permis de déterminer la nature de ses rapports
avec la jeune femme, qui avait un petit ami.
Sans aucun antécédent judiciaire, il nie les faits qui lui sont reprochés.

L'enquête avait été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire et une information judiciaire avait été ouverte pour "homicide volontaire". Près de 130 auditions avec prélèvements biologiques ont été menées.
Le profil génétique du suspect a été établi début juin grâce à des traces ADN retrouvées sur la couette et la serviette de bain de la victime.

Le corps de Maureen avait été découvert par ses parents dans son immeuble chemin Tricou à Toulouse. L'autopsie avait révélé que la jeune femme avait reçu deux coups mortels à l'arme blanche, un au cou et un au sternum, et que son corps portait 63 plaies au total. La victime portait notamment des plaies aux mains, vraisemblablement dues à des gestes d'auto-défense.

Voir ici le reportage de Frédéric Fraisse et Eric Foissac, de France 3 Midi-Pyrénées : 

Affaire meurtre Maureen

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus