Mort de Maurice Sarrazin : "c'était le théâtre des sentiments, celui de toutes les folies... Il osait tout"

Il a installé plusieurs théâtres à Toulouse au moment où il y avait rien. Grand comédien et metteur en scène talentueux, Maurice Sarrazin s'est éteint à l'âge de 98 ans. Pierre Matras qui a reçu les clés du Grenier de Toulouse de Maurice Sarrazin lui rend hommage.

Nous sommes en 1945, le jour de ses 20 ans. Maurice Sarrazin crée alors Le Grenier de Toulouse, dans le grenier de ses parents. Ce qui en fait aujourd'hui l'un des lieux dédié à cette discipline parmi les plus anciens. Plus tard, il fondera d'autres lieux et une école à Paris. Vincent Cassel, Laurent Lucas, Anne Roumanoff ou encore Laurence Roy ont été ses élèves.

Retour sur la fondation du Grenier avec le récit de Corinne Carrière.

durée de la vidéo : 00h01mn04s
Maurice Sarrazin évoque la fondation du grenier de Toulouse. Récit : Corinne Carrière ©FTV / Ina

En 2000, il repère un jeune comédien et lui demande de rejoindre la troupe : Pierre Matras. 

Des lieux de théâtre à Toulouse et une méthode

Pierre Matras n'oubliera jamais ce jour où Maurice Sarrazin le repère et lui demande d'intégrer la troupe du Grenier de Toulouse. Aujourd'hui, c'est lui qui détient les clés avec Stéphane Battle. "Il a été mon metteur en scène. Il allait toujours dans la connaissance de la matière humaine, comment amener le comédien à telle ou telle émotion. C'était le théâtre des sentiments, ce qui faisait le vie. Le reste, les costumes ou les décors l'importaient peu."

Si à Toulouse, il est LA référence du théâtre, son influence avait dépassé les limites de la Ville rose, en devenant le symbole de la réussite théâtrale en province. Localement, on lui doit plusieurs théâtres comme le Sorano qui restera théâtre national jusqu'à l'installation du théâtre de la Cité. 

En 1964, devant le succès national de la troupe, la Mairie de Toulouse aménage pour le Grenier, l'auditorium du Muséum d'Histoire Naturelle pour en faire le Théâtre Sorano. Il en sera évincé par la municipalité de l'époque quelques années plus tard. Cherchant un autre lieu, il fondera le théâtre de la Digue en 1970. 

"Maurice ? C'est Zeus"

"Maurice Sarrazin, c'est d'abord un homme humble. On lui a proposé à plusieurs reprises d'appeler son théâtre Le Grenier Maurice Sarrazin. Il a toujours refusé. Il savait fédérer les gens, créer une équipe. le théâtre pour lui c'est une famille; c'est l'âme de Toulouse", confie Pierre Matras.

Maurice Sarrazin est l'inventeur d'une méthode qui reste plus que jamais en vigueur à Toulouse mais aussi dans d'autres théâtres : celle des trois points. "Maurice ? C'est Zeus, déclare le metteur en scène Stéphane Battle qui a pris sa succession. C'est le Dieu des Dieux. Il a formé tous les comédiens, tous les metteurs en scène de toutes les générations jusqu'à aujourd'hui, de Toulouse. Il avait sa méthode très instinctive pour aborder le jeu du comédien en 3 points : il perçoit, il s'en étonne et du coup il se modifie. Ce sont les trois temps du moteur des comédiens."

Vincent Cassel, Laurent Lucas, Pierre Perret, Anne Roumanoff parmi ses élèves

En 1985, Maurice Sarrazin met le Grenier de Toulouse entre parenthèse et monte à Paris pour y créer une école d'Art Dramatique. Elle devint une des écoles les plus réputées de la capitale. Pendant sept ans, des noms prestigieux en sortiront comme Vincent Cassel, Laurent Lucas, Anne Roumanoff ou encore Laurence Roy qui fait désormais partie de la troupe du grenier de Toulouse.

Il n'a pas formé Pierre Matras, l'un de ceux auxquels il a confié la clé du Grenier. Mais le comédien a appris avec lui sur scène. C'était pour L'Avare. "Maurice jouait Arpagon et moi Cléante. C'est l'un de mes plus grands souvenirs de comédien : partager la scène avec lui."

Maurice Sarrazin a aussi été "le professeur" en matière de théâtre pour Pierre Perret. Dans cet extrait, il joue d'ailleurs la même pièce de Molière avec lui. 

durée de la vidéo : 00h02mn41s
Pierre Perret et Maurice Sarrazin dans la pièce de Molière : L'Avare ©FTV/ INA

En 2000, Maurice Sarrazin "réveille" son Grenier de Toulouse et demande à Dominique Baudis, maire de la ville, de lui confier les clefs du Théâtre Sorano fermé alors depuis deux ans suite à la naissance du Théâtre de la Cité scène nationale.

"Une vivacité incroyable"

Maurice Sarrazin demande à une dizaine de comédiens locaux et à certains de ses anciens élèves de rejoindre le Grenier pour ce nouveau défi : redonner au Théâtre Sorano ses lettres de noblesse. Pierre Matras et Stéphane Battle reprendront en 2003 les clés du Grenier. "Il osait tout, comme par exemple de confier la mise en scène à un jeune comme moi de 27 ans. Il nous a accompagné pour nous dire : ça c'est bien, ça, ça va pas. J'ai appris tellement de lui. La dernière fois qu'il est venu nous voir, c'était il y a 3 ans pour la pièce Lucrèce Borgia. Il est venu avec sa femme la comédienne Lise Granvel. Il est resté jusqu'à 1h du matin. Une vivacité incroyable. J'ai une pensée émue ce matin pour sa femme. Ils s'aimaient d'un amour fou."

En 2012, le Grenier de Toulouse est venu s'implanter à Tournefeuille. Le Théâtre de l'Escale devient le nouveau lieu d'expression. Une nouvelle page de l'histoire du Grenier de Toulouse s'écrit... Aujourd'hui ceux qui font le théâtre à Toulouse et ailleurs sont tous des enfants de Maurice Sarrazin.

Laissons la conclusion au Grenier de Toulouse qui vient de lui rendre hommage :

"Maurice Sarrazin a quitté la scène ce soir avec sans doute le bonnet d’Harpagon malicieusement mis de travers pour nous faire rire une dernière fois. Maurice était le théâtre. Le théâtre dans toute sa splendeur, ses outrances, son humanité, ses violences, ses pudeurs et ses cris...Un jeune homme de 98 ans est parti rejoindre ses copains."

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité