Moustique tigre : "un nombre de cas de dengue inégalé" cet été en Occitanie, d'après une épidémiologiste

Publié le Mis à jour le
Écrit par Rémi Surrans .

D'après les données de Santé Publique France, l'Occitanie a été touchée comme jamais par des cas de dengue. Les conditions météo ont joué un rôle dans cette prolifération. Mais cette augmentation n'est pas inquiétante, d'après une épidémiologiste.

Vous l'aurez sûrement remarqué : cet été 2022, les cas de dengue ont été nombreux en Occitanie. Blagnac en Haute-Garonne, Montauban dans le Tarn-et-Garonne, ou encore Andrest dans les Hautes-Pyrénées : beaucoup de territoires ont été touchés par ce type d'arbovirose. Rien de très grave car cette maladie n'est pas particulièrement dangereuse dans l'Hexagone. Mais Santé Publique France prend néanmoins ces infections très au sérieux.

45 cas de dengue détectés en Occitanie

La vigilance a été renforcée, avec une surveillance plus assidue concernant les cas importés. Ils sont signalés aux professionnels de santé, eux aussi sensibilisés sur la question, avant d'être traités grâce à des opérations de démoustication si l'infection le nécessite. Cet été, l'agence de santé a comptabilisé 45 cas de dengue sur les 227 répertoriés en France. "C'est à la fois attendu et inhabituel, car ce nombre de cas est inégalé" souligne Amandine Cochet, épidémiologiste en charge de cette surveillance à Santé Publique France. 

Le virus surtout importé de Cuba

Parmi ces cas, 12 sont autochtones (personne ayant contracté la maladie sans avoir voyagé en zone contaminée), répartis sur cinq foyers de contamination. "Une bonne partie des personnes ayant importé le virus ont voyagé à Cuba, là où il y a une épidémie de dengue" note Amandine Cochet. Au contraire des territoires d'outre-mer, où la pression d'importation a été maîtrisée. L'autre nouveauté, c'est que d'autres départements comme la Haute-Garonne sont désormais touchés, ce qui n'était pas le cas précédemment

La chaleur, condition favorable au moustique

D'autres facteurs expliquent cette augmentation des cas. "Les conditions météo chaudes et humides de l'été ont favorisé cette augmentation" indique Amandine Cochet. "L'implantation du moustique tigre en France est également plus forte qu'auparavant". Mais rien d'inquiétant selon elle, car "les foyers sont de taille limitée". Et Santé Publique France assure tout mettre en place pour gérer ces cas de dengue. "Les chaînes de transmission sont rapidement identifiées, et les opérations de gestion vite mises en place" assure Amandine Cochet.

Le zika et le chikungunya ont également été détectés en Occitanie, mais à des niveaux bien plus faibles, avec seulement trois cas de chikungunya, et deux cas de Zika.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité