Nouvel uniforme pour la Police : "c'est la cerise sur le gâteau" selon le syndicat Alliance

Les policiers de France vont changer de tenue en 2022. Ce nouvel uniforme, made in Toulouse, n'était pas la mesure la plus attendue du Beauvau de la Sécurité. Mais Alliance Police s'en réjouit. C'est comme pour les véhicules, "du confort en plus au quotidien".

Le "dress code" des policiers va évoluer. À partir du premier trimestre 2022, ils porteront un "polo modernisé" pour une meilleure aisance dans leur quotidien. Ces nouvelles tenues seront mieux ajustées et plus appropriées à leurs actions sur le terrain.

Deux versions leur seront proposées, manches courtes ou manches longues dans un nouveau colori, le bleu marine. La plus grande évolution de leur uniforme sera le calot qui va remplacer la casquette.

C'est la société Paul Boyé Technologies, basée à Labarthe-sur-Lèze, en Haute-Garonne, qui conçoit ces nouveaux uniformes. Le partenariat ne date pas d'hier. L'entreprise, basée dans les environs de Toulouse, est l'un des premiers fabricants européens d'uniformes, tenues de combat et d'équipements de sécurité. A déjà habillé les gendarmes notamment, mais aussi les fantassins, pilotes de chasse, commandos, ou encore les équipes de décontamination et démineurs...

Le nouvel uniforme : "la cerise sur le gâteau"

Du côté de la Police Nationale, on se réjouit de ces nouveaux uniformes, plus confortables et plus modernes. Mais ce changement de tenue est presque anecdotique comparé aux autres annonces faites par Emmanuel Macron lors de la clôture du Beauvau de la sécurité, à Roubaix (Hauts-de-France). Les sept mois de tables rondes, réunissant représentants des forces de l’ordre, syndicats, élus et magistrats, ont donné lieux à des mesures globalement satisfaisantes globalement pour le syndicat Alliance Police Nationale.

L’évolution de la tenue vestimentaire, c’est la cerise sur le gâteau. Nous, ce qu’on attendait c’était surtout le gâteau. Et le gâteau, nous l’avons eu !

Philippe Lavenu, secrétaire régional Occitanie de Alliance Police Nationale

On l’aura compris, porter des tenues plus confortables et plus adaptées aux contraintes du terrain ne peut être que bien accueilli. Le secrétaire régional Alliance Police Nationale en Occitanie, Philippe Lavenu, s’amuse à comparer ce changement de tenue à celui des véhicules de la Police Nationale : « Nous avions des kangoo puis nous avons eu des 5800, c’est plus confort au quotidien ! Le changement d’uniforme est un plus et on prend volontiers toute amélioration ». Philippe Lavenu précise que des policiers nationaux ont été consultés pour tester divers matériaux, visant à améliorer le confort de leurs uniformes.

Les autres annonces qui font plaisir

Les représentants de la Police Nationale souhaitaient une simplification des procédures pénales et il y aura bien une réforme et ce à cout-terme, dans un délai de trois mois. Emmanuel Macron a indiqué vouloir limiter le "formalisme et la lourdeur des procédures, ennemi commun de nos forces de sécurité et de nos magistrats". Dans ce souci de simplification, les plaintes en ligne vont ainsi être mises en place.

Un « observatoire de la réponse pénale » était également souhaité afin que les actions de la justice soient rendues publiques. Ainsi les peines encourues, prononcées et finalement réellement effectuées devaient pouvoir être facilement consultables. Cela fait également partie des réformes validées. Par ailleurs, les représentants de la Police Nationale se réjouissent de l’enveloppe budgétaire supplémentaire (de 500 millions d’euros) qui permettra, entre autre, d’améliorer l’accueil du public et les conditions de travail des fonctionnaires.

Autre mesure phare positive pour la Police Nationale, la « présence accrue de policiers et gendarmes sur la voie publique, avec le doublement, sous dix ans, de la présence des policiers et gendarmes sur la voie publique ». De quoi mettre en valeur deux fois plus les nouveaux uniformes créés par l’entreprise toulousaine.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité économie entreprises