Nouvelle manifestation des chauffeurs de taxis à Toulouse, de nombreux blocages à prévoir sur les routes

Quelques jours seulement après une manifestation à Toulouse (Haute-Garonne), les chauffeurs de taxis organisent un nouveau mouvement de protestation lundi 29 janvier. Ils se rassemblent devant l'aéroport de Toulouse-Blagnac avant de mener plusieurs actions jusqu'au centre-ville toulousain.

Les chauffeurs de taxi ne décolèrent pas. Après un premier mouvement le 11 décembre 2023 suivi d'un deuxième le 24 janvier, ils manifestent de nouveau lundi 29 janvier. Comme ils en ont l'habitude, ils se rassemblent à partir de 6h30 devant l'aéroport de Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne) avant de se diriger vers le centre-ville. Durant leur trajet, ils pourraient mener différentes actions, notamment des opérations escargots tout au long de la journée.

Une convention de la CPAM toujours en cause

Ces professionnels manifestent à l'échelle nationale pour dénoncer la nouvelle convention de la CPAM, qui prévoit d'importantes économies sur les courses médicales. Cette convention les obligerait à amener plusieurs patients à la fois, ce qui dégraderait le service de ces trajets qui représentent une grande part de leur activité.

"Si l'on signe cette convention, ce sera l'arrêt du taxi conventionné" estimait il y a quelques jours Hyacine Benzait, artisan taxi. "Nos demandes d’entretien, de discussion et de médiation auprès du cabinet du premier ministre sont restées sans réponse" publie quant à lui le syndicat des artisans taxis 31 sur son site Internet.

Lors de leur précédent mouvement mercredi 24 janvier, près d'un tiers des 800 taxis de Haute-Garonne s'étaient mobilisés. Leur mouvement avait provoqué la déviation de nombreuses lignes de transports à Toulouse. Cela devrait être de nouveau le cas aujourd'hui.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité