Occitanie : 360 kilomètres de routes nationales deviennent des routes régionales

Publié le
Écrit par Ophélie Le Piver .

L’Etat a transféré 360 km de routes à la région Occitanie. La RN 88, RN 125, RN20, RN 22, RN 320 et une portion de l’autoroute A68 sont concernées.

La Région le réclamait, l'État le lui a attribué : 360 km de routes nationales sont désormais transférées à l’Occitanie.

4 routes nationales et une portion d’autoroute

Les routes nationales cédées sont : 

  • la portion non concédée de l’A68 entre Toulouse et Albi
  • la RN88 dans le Tarn, l’Aveyron et la Lozère

Dans l’Aveyron, il s’agit de la portion Sud (Viaduc du Viaur/Rodez) soit 45 km de route et la portion Est (Échangeur du Lachet/A75) soit 45 km transféré cette fois au Département

  • La RN125 en Haute-Garonne
  • Les RN20, RN22 et RN320 en Ariège et dans les Pyrénées-Orientales 

Je salue une décision qui donne enfin aux collectivités les moyens de répondre efficacement aux attentes des habitants dans de nombreux territoires, notamment ruraux, où ces routes jouent un rôle déterminant en matière de déplacements du quotidien, de désenclavement et de développement économique

Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie

Des travaux plus rapides et adaptés

Désormais, la Région sera responsable de l’entretien et des réparations sur ces routes. Carole Delga, dénonçait une action “trop lente” de l’Etat et “parfois inadaptée aux attentes car trop éloignée des enjeux locaux”.

La Présidente de région annonce des concertations sur les travaux à lancer notamment sur l’axe reliant Toulouse à Lyon, sur le tronçon entre l’échangeur du Lachet et l’A75, et pour le développement des RN125 et RN20, ainsi que sur plusieurs routes lozériennes.  

Ces transferts seront effectifs au 1er janvier 2024 au plus tôt, après la signature des conventions avec l’Etat.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité