L'Occitanie, 3ème région de France à la plus forte densité carcérale

Centre de détention de Muret en Haute-Garonne
Centre de détention de Muret en Haute-Garonne

5 885 c'est le nombre de détenus en 2017 dans les prisons d'Occitanie. La densité carcérale atteint plus de 190 % dans certains établissements pénitentiaires de notre région.

Par Nathalie Fournis

Les prisons d'Occitanie sont pleines.
A Montauban dans le Tarn-et-Garonne, la densité carcérale est supérieure à 150% comme dans le Tarn à Albi, ou à Seysses, près de Toulouse.
174% pour Rodez dans l'Aveyron.
Dans les maisons d'arrêt de Foix et Tarbes, la situation est pire encore, avec plus de 190 % de détenus par rapport à ce qu'elles peuvent accueillir.

Emmanuel Macron était en visite ce mardi dans le Lot-et-Garonne. Le président a choisi l'Ecole Nationale de l'Administration Pénitentiaire d'Agen pour annoncer plusieurs mesures, comme par exemple la fin des très courtes peines ou le développement du bracelet électronique.

Des mesures qui n'ont pas convaincus les syndicats : "Le bracelet électronique ça a aussi un coût en effectifs, car il faut du personnel derrière pour surveiller" explique Laurent Maffre, secrétaire régional UFAP-UNSA.

"300 à 400 détenus qui dorment sur un matelas au sol, ça fait 4 ans qu'on parle de créer des établissements, mais ce ne sont que des effets d'annonce" nous confie Laurent Maffre de UFAP-UNSA.

Emmanuel Macron a aussi avancé la création de 7 000 places de prison supplémentaires pendant son quinquennat, sans donner les détails du calendrier.
L'objectif de ces mesures : faire baisser la population carcérale de plusieurs milliers de personnes selon le président.

Un reportage de Delphine Gérard et Jack Levé







Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus