"On a l'impression d'être en vacances", On vous explique le succès des guinguettes, une tradition vieille de plus de 200 ans

Les guinguettes au bord de l'eau arborent leur esprit festif depuis leur création en région Parisienne à la fin du 18ème siècle. 200 ans plus tard, la tradition perdure. On n’en dénombre pas moins de 85 autour de Toulouse en Haute-Garonne. Sont-elles trop nombreuses et qu'est ce qui attire tant les Toulousains ? Réponse.

C'est la star de l'été. La guinguette au bord de l'eau, où l'on vient partager un moment agréable entre amis à la belle étoile. Un Rendez-vous incontournable dans l'agglomération de Toulouse, qui en compte plus de 80.

"On a l'impression d'être en vacances"

La guinguette, c'est le café populaire par excellence. On vient y consommer un verre en bonne compagnie. Parfois même, on y danse, en plein air. Les Toulousains en sont friands depuis de nombreuses années et c'est pour de bonnes raisons.

"On a l'impression d'être en vacances", raconte cette sexagénaire attablée avec son mari. "C'est pour ça qu'on vient ici". Un peu plus loin un client apprécie l'ensemble : "Il y a une ambiance décontractée, on est en plein air. Il y a généralement de la musique et de belles guirlandes aussi, c'est important".

La nature en ville

Il y a 14 ans, Jean Charles Carrère a décidé d'ouvrir sa guinguette presque par hasard. À l’époque, il participe à un festival : "Lors de l'entracte, j'ai voulu boire un verre et je n'ai rien trouvé", se souvient Jean-Charles. "J'ai monté les marches, j'ai vu l'endroit et j'en suis tombé amoureux. Je me suis dit c'est impossible que les Toulousains ne connaissent pas cet endroit. C’est l'un des plus beaux de Toulouse".

Si la plus vieille guinguette de Toulouse s’offre les bords de Garonne, la plus récente, chez Mélanie Moresve, est un îlot de nature, en plein cœur de Toulouse : "Il y a énormément de guinguettes qui existent et c'est génial car ça dynamise les villes ou les régions", confie Stéphanie.

85 guinguettes autour de Toulouse

Et elle rajoute : "Après ce sont beaucoup de guinguettes entre guillemets "bobos". Ce n’est pas forcément une démarche de fait maison. Ça va être des marques de grande distribution qui vont être vendues. Nous, on voulait vraiment garder la tradition associée à la convivialité".

Des guinguettes, il y en aurait 85 en région toulousaine. Et de nouvelles s'ouvrent chaque année. De quoi bousculer le marché de la restauration. Certains patrons, comme Dominique Bertrand, implanté depuis 38 ans à Toulouse se disent impactés.

À lire : Saison des guinguettes ouvertes, mais d'où vient ce phénomène ?

Un marché à se partager

"Au centre-ville on se retrouve un peu le bec dans l'eau, ça, c'est l'aspect négatif pour nous", reconnaît Dominique Bertrand. "D'ailleurs, on se rend compte que dès qu'il pleut on a plus de clients. Après il a un côté festival, ça fait sortir les gens, alors il faut le voir dans les deux sens".

Une chose est certaine, avec le beau temps annoncé dès la semaine prochaine, les terrasses des guinguettes comme du centre-ville de Toulouse seront prises d'assaut. Elles ne devraient pas désemplir de tout l'été et profiter d'un automne souvent clément dans la ville rose.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité