• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les opposants à la fusion des universités de Toulouse perturbent la cérémonie des voeux

L'auditorium de l'Université Paul Sabatier investi par les manifestants / © Emmanuel Watt - France 3 Occitanie
L'auditorium de l'Université Paul Sabatier investi par les manifestants / © Emmanuel Watt - France 3 Occitanie

Les syndicats de salariés et d'étudiants se sont invités à la cérémonie des voeux commune aux Universités Jean Jaurès et Paul Sabatier qui se tenait mercredi 23 janvier. Ils dénoncent le rapprochement des deux Universités dans le cadre du projet IDEX 2019.

Par Nathalie Fournis

Ce mercredi après midi les syndicats de salariés et d'étudiants ont perturbé la cérémonie des voeux organisée par les universités Jean Jaurès, Paul-Sabatier, l'INP et l’INSA de Toulouse, au point de contraindre ses organisateurs à annuler la réception.

Ils sont 150 personnels et étudiants des différentes universités à investir la scène de l'auditorium durant le discours des présidents.
La cérémonie a été interrompue quand les membres de la CGT et de la FSU ont pris la parole pour dénoncer les effets d'une fusion des universités sur l'emploi et les inégalités de répartitions des financements.

Le projet de rapprochement des universités toulousaines prévu en janvier 2019, l'IDEX, propose de rapprocher 2 universités et 2 grandes écoles de Toulouse pour fonder un pôle universitaire d'excellence et de renommée internationale. 
Cette meilleure visibilité dans les classements mondiaux passerait par une réorganisation des 4 entités universitaires et une mutualisation de leurs moyens qui inquiète des personnels. 

Vidéo : une fusion pour récupérer le juteux label IDEX, les explications de Michel Pech
Toulouse
La fusion des universités : un moyen de récupérer le label IDEX - Michel Pech


Face à ce projet, la contestation n'a cesser de croître auprès d'étudiants et de membres du personnel, avec des actions musclées menées en 2017.

Tous craignent une réduction des effectifs au niveau du personnel, une augmentation des frais d'inscription pour les étudiants, la disparition de certaines filières ou encore des lenteurs administratives.

Le reportage d'Emmanuel Wat et Eric Foissac
les opposants à la fusion des universités perturbent la cérémonie des voeux

 

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus