Cet article date de plus de 3 ans

Orages : cette vague de boue dévastatrice qui a envahi Gardouch, au sud de Toulouse

5 heures après les autres communes touchées lundi par les inondations suite aux violents orages, Gardouch, 1300 habitants au sud de Toulouse, a subi une vague de boue. Deux jours après, la boue est toujours là dans certains quartiers. 
Les habitants de certains quartiers de Gardouch, une commune de Haute-Garonne, au sud de Toulouse, se souviendront longtemps de de ce début d'après-midi du lundi 18 juillet. Alors que les violents orages de la nuit et de la matinée étaient en train de s'éloigner de la région, ils ont vu arriver brutalement, en quelques minutes, une énorme vague de boue qui a tout dévasté.

Dans un lotissement à l'entrée de la ville, entre 40 et 50 maisons ont été inondées, les véhicules sinistrés. Au total, 110 logement sont été touchés. Des habitants ont dû être évacués par les pompiers.
 
Deux jours après, cette boue épaisse et collante est toujours là. Le niveau a baissé mais le nettoyage sera très long.

La question qui se pose c'est de savoir pourquoi cette vague est arrivée sur la commune lundi vers 13 heures, plus de 5 heures après que les autres communes soient touchées elles aussi, par ces brusques inondations, mais bien plus tôt dans la matinée.

Il semble que c'est un barrage naturel, fait de branchages et d'embacles, qui a cédé sur le ruisseau le Gardijol. Ajouté à au manque d'entretien de certains fossés et les rives de ce ruisseau, le phénomène a été amplifié.

EN VIDEO / Le reportage de Marie Martin et Thierry Villéger : 
Gardouch sous la boue
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo faits divers