Paris 2024. Trop fort ! L'un des meilleurs nageurs du monde arrive à faire changer le programme olympique de la natation

Plus sur le thème :

Le Comité d'Organisation des JO (COJO) a validé la modification du programme des épreuves, à la demande de la Fédération française de natation, pour permettre à Léon Marchand de briguer quatre titres individuels. Augmentant les chances de médailles du jeune champion Toulousain.

La Fédération internationale de natation (World Aquatics) a accepté de modifier le programme des compétitions, validée par le Comité d'Organisataion des JO (COJO), à la demande de la Fédération française de natation. La raison, permettre au triple champion du monde, Léon Marchand, de pouvoir participer à quatre épreuves individuelles : le 400 m 4 nages, le 200 m 4 nages, le 200 m brasse et le 200 m papillon.

Efforts conjoints de la Fédération française de natation et de Bob Bowman

Le programme de la journée du 30 juillet posait problème au jeune Toulousain qui aurait dû enchaîner le 200m papillon et le 200m brasse lors des séries matinales ainsi qu'à l'occasion des demi-finales programmées dans la soirée. Autre difficulté, les deux finales programmées le 31 juillet, à quinze minutes d’intervalle. Un timing impossible à tenir.

Selon nos confrères du journal Le Monde, la Fédération française de natation (FFN) et Bob Bowman, l'entraîneur américain de Léon Marchand ont alerté la Fédération internationale de natation (World Aquatics) "avant même la tenue des Mondiaux de Fukuoka, au Japon, à l’été 2023". Une campagne de lobbying qui a fini par payer.

" La Fédération internationale n'avait jamais rencontré ce problème car jusqu'ici aucun nageur de très haut niveau n'avait enchaîné le 200 m brasse et le 200 m papillon. Ils ont réfléchi au sein du comité technique, on a tout fait pour leur faire prendre conscience que ce serait bien de décaler les épreuves".

Julien Issoulié, directeur technique national

Le Monde - 10 février 2024

Qualification pour les championnats de France

Léon Marchand devra confirmer sa qualification aux JO lors des championnats de France qui se tiendront du 11 au 21 juin à Chartres.

Pour autant, il n'y a pas de certitude que le jeune prodige de la natation effectue les quatre épreuves individuelles comme l'indique le co-entraîneur du Français, Nicolas Castel, au journal Le Monde : "Effectivement, ça pourrait changer la donne mais pour le moment, nous gardons cette question en suspens" précisant "On sait très bien comment ça se passe : si on dit qu’il fait quatre courses [individuelles] et que finalement on ne l’aligne pas sur une d’entre elles, on va entendre “Léon ne va pas bien”. La stratégie, c’est qu’il soit qualifié partout, mais on se laisse le choix jusqu’au dernier moment.»

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité