Ce vendredi matin 25 août 2023 aux Invalides, s'est déroulée la cérémonie d'hommage national rendu au général Jean-Louis Georgelin, décédé la semaine dernière à 74 ans suite à une chute lors une randonnée sur les pentes du Mont-Valier dans les Pyrénées. Elle s'est tenue en présence du Président de la République Emmanuel Macron et de la Première ministre Elisabeth Borne.

Après une messe dans la cathédrale Saint-Louis des Invalides, l’hommage rendu par la Nation à l’ancien chef d’état-major des armées françaises (2006-2010) s'est poursuivi avec l'éloge funèbre d'Emmanuel Macron, dans la cour des Invalides. 

Etaient notamment présents, auprès de la famille et des proches du général, une partie des artisans du chantier Notre-Dame de Paris, le chantier de la vie de Jean-Louis Georgelin. Le Président de la République Emmanuel Macron a donné un éloge funèbre touchant avec des mots traduisant la considération qu'il avait pour l'enfant du pays haut-garonnais.

Le chantier d'une vie 

Ici les mots d'Emmanuel Macron relatifs au lien qu'entretenait le général Georgelin avec le chantier de Notre-Dame, qu'il supervisait.

" Au lendemain de l'incendie de Notre-Dame de Paris qui a eu lieu le 15 avril 2019, j'ai appelé le Général pour lui confier le destin de ce chantier compliqué, colossal, presque impossible. Il ne témoigna alors que d'une chose, sa volonté de servir, en disant qu'il s'agissait là de la dernière bataille de sa vie, cette mission : reconstruire, pendant 5 ans, Notre-Dame. 

J'ai alors vu les qualités du Général (...), qui a alors mis alors en oeuvre un chantier que d'aucuns jugeaient irréalisables. L'homme de volonté deviendrait le plus grand expert du sujet et les embarquerait tous (...) en faisant appel à des savoir-faire disséminés en France, en réunissant les plus diplomates. 

Pendant quatre années, le Général Georgelin accomplit tout cela, pour nos compatriotes comme pour le monde entier. Il devint une figure familière, le Général de la cathédrale.

Le 8 décembre 2024 (date de la réouverture de la cathédrale Notre-Dame), nous retrouverons Notre-Dame de Paris, car c'est le voeu de la France entière et le serment servi par sa volonté. Le 8 décembre 2024, les portes de Notre-Dame s'ouvriront, les murs de la nef seront blanchis, les vitraux seront plus clairs (...), la cathédrale retrouvera le culte, seront là les catholiques, vous serez là Monseigneur et autour de vous vos évêques, prêtres et tant d'autres. Seront là les femmes et les hommes du chantier, celles et ceux du général de Saint-Cyr ou de l'infanterie, ses adjoints, architectes, ses compagnons du grand oeuvre seront là, les anonymes, les maçons du chantier, les vigiles, les orfèvres venus de la France entière qui samedi, à l'annonce de sa mort, l'ont tous pleuré. Le plus bel hommage qu'on puisse maintenant lui rendre est que les travaux finissent bien en temps et en heure ".

" Lorsqu'il y a une volonté, il y a un chemin "

Emmanuel Macron a partagé cette citation d'Albert Einstein pour évoquer encore Jean-Louis Georgelin. " Il ne vivait pas d'honneur mais d'espérance. ll avait un but mais sa vie a connu un terme avant de l'atteindre ".

" Mon Général, le 8 décembre 2024, ces femmes et ces hommes penseront à vous, à votre silhouette manquant parmi les piliers de Notre-dame de Paris, à la fierté que vous auriez éprouvée. Nous penserons à vous. Je penserai à vous. A la manière que vous auriez eu de marcher un peu à part dans la nef, prenant ce moment pour vous, rien qu'à vous, dans le secret et l'ombre de votre foi et vous serez là, mon Général, (...)  et toute la Nation vous entendra encore, vous verra rire, gronder, déclamer. Vos silences aussi, qui disaient la solitude et les blessures pourtant tues. Nous entendrons votre voix forte, déterminée, revenue d'outre-tombe mais toujours là (...). Alors, nous pourrons vous dire : " Merci ". Adieu mon Général. Vive la République, vive la France. 

" Celui qui croyait au ciel et qui marchait au pas " 

Une minute de silence a suivi l'éloge funèbre du président, précédant la marche funèbre et l'image du cercueil quittant la cour des Invalides, suivi des proches et du couple présidentiel. La Marseillaise a ensuite retenti.

Derrière cet hommage national, les obsèques du Général Georgelin se dérouleront dans l'intimité familiale jeudi 31 août à Aspet, son village natal, en Haute-Garonne.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité