• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Plan vélo du Grand Toulouse : l'association Deux Pieds Deux Roues propose un projet à 400 millions d'euros

image d'illustration / © MAXPPP
image d'illustration / © MAXPPP

Transformer l'agglomération de Toulouse pour en faire un espace attractif pour les cyclistes a un coût. L'association "Deux Pieds Deux Roues"  propose des "axes structurants à vélo" et un "Réseau Express Vélo" pour un coût de 400 millions d'euros sur dix ans. 

Par Vincent Albinet

Le réseau de transports en commun de Toulouse et sa région (Tisséo) avait souhaité, pour réaliser un schéma directeur cyclable pour l'ensemble de l'agglomération, s'appuyer sur l'expertise de l'association Deux Pieds Deux Roues (2P2R), qui réunit des cyclistes au quotidien connaissant bien le terrain.

Il aura fallu 6 mois de travail à 2P2R, aidé par le bureau d'études Mobithink,  pour remettre son Plan vélo. Sous la forme d'une synthèse et de "325 fiches descriptives correspondant aux propositions", ce schéma directeur cyclable d'agglomération comprend 692 km d'"axes structurants" et 8 lignes de "Réseau Express Vélo" de 385 km.

La réalisation de ces "autoroutes à vélo" nécessiterait un budget sur 10 ans de 400 millions d'euros (190 millions d'euros pour le "Réseau Express Vélo" et 210 millions d'euros pour les "axes structurants"). 

Ce projet sera présentée publiquement en avant première au festival du voyage à vélo "La Roue Tourne" de Roques-sur-Garonne ce samedi.

"VéloMAX", un outil cartographique regroupant tous les axes y sera consultable, et son adresse internet communiquée à cette occasion.

Outre le budget "ambitieux mais réaliste", selon 2P2R, une "redistribution de l’espace public" sera nécessaire. Il faudra notamment "transformer des stationnements en aménagement cyclable, revoir les plans de circulation de chaque commune et quartiers, passage en sens unique..."

"Ce sont là les conditions pour rendre la pratique du  vélo vraiment attrayante pour les citoyens et concurrentielle à la voiture et ainsi transformer les automobilistes en cyclistes, et donc de manière plus générale transformer la ville !", explique l'association.

Le reportage d'Emmanuel Wat et de Christian Bestard :
Toulouse : un plan vélo express à 400 millions d'euro

Sur le même sujet

Marvejols (48) : chute accidentelle d'un élève au collège Pierrel

Les + Lus

Les + Partagés