Cet article date de plus de 7 ans

Plus de 500 personnes aux obsèques de Quentin, 21 ans, tué à coups de couteau à Toulouse

Les obsèques de Quentin Fisset, le jeune homme de 21 ans tué à l'arme blanche le week-end dernier à la sortie d'un bar latino toulousain, se sont déroulées en l'église de Plaisance du Touch. Plus de 500 personnes ont assisté à la cérémonie.
Ils étaient plus de 500 personnes à Plaisance du Touch pour assister vendredi en début -d'après-midi aux obsèques de Quentin Fisset. L'homicide de ce jeune homme de 21 ans, tué de plusieurs coups de couteau, vraisemblablement pour le futile motif d'un scooter renversé, dans la nuit de samedi à dimanche, à Toulouse, devant le bar-restaurant latino le Puerto Habana, avait provoqué une émotion considérable. Sa famille, ses proches, ses amis, son club de rugby, le RCSP, étaient là pour lui rendre un dernier hommage.

Voir le reportage de Thierry Sentous et de Denis Tanchereau

durée de la vidéo: 01 min 22
Les obsèques de Quentin Fisset


On ne sait toujours pas pourquoi Quentin a trouvé la mort. Selon le procureur de la République de Toulouse, l'origine du drame reste "incertaine". Mais d'après les premiers éléments, c'est sans doute pour une histoire de scooter renversé, à l'issue d'une soirée d'anniversaire, que la bagarre a démarré avant de s'achever par ce drame. Au cours de l'altercation, un individu avait poignardé Quentin qui avait rapidement succombé à ses blessures. Un autre jeune avait eu le ventre ouvert par la lame, mais ses jours ne sont plus en danger. Un troisième avait été plus légèrement atteint. 
 
Trois jeunes de 20, 22 et 23 ans ont été mis en examen pour meurtre et tentatives de meurtres et écroués pour leur implication présumée dans le meurtre de Quentin Fisset. Le rôle exact des trois mis en cause reste à définir. L'enquête devra déterminer qui a porté les coups de couteau qui ont tué Quentin Fisset et ont blessé deux autres personnes de 19 ans. Les trois personnes mises en examen risquent 20 ans de prison, voire la perpétuité si la préméditation est établie.

Selon le procureur de la République de Toulouse, l'origine du drame reste "incertaine". Mais selon les premiers éléments, c'est sans doute pour une histoire de scooter renversé, que la bagarre a démarré avant de s'achever par ce drame. Au cours de l'altercation, un individu avait poignardé Quentin qui avait rapidement succombé à ses blessures. Un autre jeune avait eu le ventre ouvert par la lame, mais ses jours ne sont plus en danger. Un troisième avait été plus légèrement atteint.

Depuis ce drame, une page facebook d'hommage à Quentin a été montée par des amis : ce vendredi matin, elle comptait près de 25.000 soutiens. Deux marches blanches devraient être organisées prochainement. La première, le 24 mai, entre le Pigeonnier de Plaisance du Touch et le stade de La Salvetat. La seconde à Toulouse, depuis le Puerto Habana, devant lequel s'est déroulé le drame, jusqu'à la place du Capitole.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage faits divers