Prison de Seysses (Haute-Garonne) : des détenus "livrés" à domicile par des complices

Publié le
Écrit par Laurent Dubois .

Des détenus ont bénéficié d'une livraison express. Des complices se sont introduits dans la prison de Seysses pour déposer un "colis". Les surveillants ont récupéré la "livraison".

Des paquets lancés depuis l'extérieur et même parfois des objets introduits au parloir. Les surveillants de prison sont habitués aux livraisons en tous genres.

Mais, dans la nuit du 19 au 20 août, Ils ont été confrontés à un nouveau mode opératoire. Le Service d'Accompagnement vers la Sortie (SAS) de la prison de Seysses a inauguré un "service de livraison à domicile".

Les "livreurs" ont escaladé le portail

Aux alentours de 2 heures du matin, deux individus ont déjoué les systèmes de sécurité pour livrer un colis express. Après avoir escaladé un portail d'accès, les livreurs ont pu effectuer leur "travail".

L'opération n'est pas passé inaperçue. L'alerte a été donné par les gardiens de nuit. La vidéosurveillance a permis de retracer le parcours des deux intrus et surtout une vidéo a permis d'identifier le lieu de la "livraison".

Des cigarettes, des téléphones, de l'alcool

Le lendemain de l'opération une fouille a été organisée. Les surveillants ont découvert une vraie "épicerie" allant de chargeurs de téléphone à des cigarettes et des bouteilles d'alcool.

On ne peut se satisfaire que quiconque puisse pénétrer sur une enceinte pénitentiaire comme dans un gruyère et on exige des mesures radicales et exemplaires !

UFAP UNSa Justice

L'UFAP Pénitentiaire n'apprécie pas du tout cette histoire peu banale. Le syndicat parle d'un "événement extrêmement inquiétant". 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité