Prix du carburant : pourquoi les stations Total se trouvent en rupture de stock?

Publié le
Écrit par Benoît Roux .

Depuis le 1er septembre, les automobilistes peuvent bénéficier d'une réduction de 50cts sur le prix au litre du carburant. Une aide du gouvernement complétée par un coup de pouce du groupe pétrolier Total. A Toulouse comme ailleurs, les stations sont prises d'assaut et souvent obligées de fermer, victimes de leur succès. On vous explique pourquoi.

Avec la hausse du coût de la vie, économiser 25€ sur un plein de 50 litres, c'est forcément une aubaine, voire même une nécessité vitale pour ceux qui ne peuvent pas se passer de leur voiture. Le gouvernement a tout d'abord appliqué une remise de 30cts par litre, il a aussi demandé au groupe français Total de faire un geste.

50cts de réduction sur le prix des carburants

Face à la hausse du coût de l'énergie, le gouvernement a décidé d'aider les Français. Il a finalement accordé une remise de 30cts par litre à la pompe, sans condition de ressources. Là-dessus, il a aussi demandé au groupe Total énergies, au vu de ses bénéfices records, de faire un geste. Depuis le 1er septembre, c'est donc une remise de 50cts par litre qui profite à l'automobiliste.

Et depuis, les queues devant les stations-service des 3 marques du groupe (Total énergies, Elan et AF 24) s'allongent interminablement. "En France, nous connaissons une hausse de 40% de la fréquentation de nos stations", nous affirme la direction. Total réalise des bénéfices records mais le coût de cette opération a été estimé par Bercy entre 500 et 600M€.

En fait, tout remonte au mois de février 2022. Total décide alors de soutenir ceux qui ont le plus besoin de se déplacer en pratiquant une remise de 10cts dans 850 stations rurales en France. Dès le mois d'avril, cette remise est pratiquée dans toutes les stations. Cet été, la ristourne à la pompe est de 12 cts/l dans les stations d'autoroute dès le 1er juillet.

Maintenant, un rabais de 20cts par litre est pratiqué dans toutes les stations du groupe depuis le 1er septembre. 

"Ce n'est pas la peine de se précipiter dans les stations-service"

Les 3 500 stations-service Total (dont 338 en Occitanie) ont vite vu la fréquentation augmenter, de l'ordre de 40%. La direction n'a pas encore évalué le chiffre concernant la hausse du nombre de litres délivrés. 

"Il y a de fortes affluences, partout en France mais ce n'est pas la peine de se précipiter car ces mesures restent en place jusqu'au 31 octobre. Ensuite au premier novembre, le gouvernement va ramener son aide de 0,30€/l à 0,10€/l. Quant à nous, nous réduirons de moitié notre aide. La ristourne sera de 10 centimes."

Pour résumer, là où le consommateur bénéficie d'une aide de 50cts par litre, elle sera seulement de 20cts à partir du 1er novembre et jusqu'au 31 décembre.

A l'heure actuelle, on estime l'économie réalisée de 25€ pour un plein de 50 litres. Elle sera donc de 10€ environ en novembre. 

Le groupe n'a pas eu le temps de faire une étude de clientèle. Il nous précise que cette augmentation de fréquentation est plus sensible chez les particuliers que chez les professionnels.

Des stations victimes de leur succès

Ceux qui ont essayé de faire le plein le savent parfaitement : les plus chanceux arrivent à la pompe après de longues minutes d'attente, les autres doivent souvent repartir sans avoir eu l'occasion de le faire. Très rapidement, les stations se retrouvent en rupture de stock et doivent fermer temporairement. 

Selon la direction de Total, "ce n'est pas un problème global d'approvisionnement. C'est juste un manque temporaire, le temps de pouvoir réapprovisionner les stations. Le dimanche, aucune station n'est approvisionnée et le samedi, beaucoup ne le sont pas. La situation est donc souvent problématique le lundi."

Sur la région Occitanie, Total dispose d'un seul dépôt pétrolier à Lespinasse mais peut compter sur des dépôts partenaires.

Le nombre de livraisons a augmenté lui aussi, l'embauche de personnel supplémentaire est devenue nécessaire mais visiblement pas suffisante.

Total distribue 10 milliards de litres de carburant tous les ans en France. Pour 2022, le volume sera très certainement supérieur. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité