Quand le père de Mohamed Merah contacte un avocat toulousain

Mohamed Benalel Merah / © MaxPPP
Mohamed Benalel Merah / © MaxPPP

Mohamed Benalel Merah est entré en contact la semaine dernière avec un avocat du barreau de Toulouse pour l'aider à renouveler ses papiers en France. L'avocat a refusé. De son côté le ministre de l'Intérieur a indiqué qu'il sera rapidement expulsé du territoire français. 

Par F. Valéry et M. Martin

Un avocat du barreau de Toulouse a confirmé à France 3 Midi-Pyrénées qu'il avait été contacté mardi 26 mai dernier par Mohamed Benalel Merah, le père de Mohamed Merah, pour qu'il l'aide notamment à renouveler son titre de séjour en France et qu'il a refusé de le prendre comme client. 

De son côté, Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, a indiqué ce mardi à l'Assemblée Nationale que l'obligation de quitter le territoire français pour le père de Mohamed Merah serait exécutée rapidement (voir vidéo plus bas). 

Il veut savoir ce que l'on reproche à son fils !

Mohamed Merah père s'est présenté mardi dernier au cabinet de l'avocat installé à Muret au sud de Toulouse. S'exprimant exclusivement en arabe, il lui a demandé d'intervenir en sa faveur dans son dossier de renouvellement de papiers. Selon l'avocat, il aurait également demandé conseil pour "savoir ce que l'on reproche à son fils". Mohamed Benalel Merah souhaiterait porter plainte en France pour la mort de son fils.L'avocat a mis fin à la conversation en refusant de prendre le père de Merah comme client.
L'avocat a également indiqué que Mohamed Benalel Merah lui a confirmé que sa fille Souad, partie de Toulouse en mai 2014 avec sa famille pour tenter de rejoindre la Syrie, était actuellement en Algérie. 

De retour en France

Le retour de Mohamed Benalel Merah à Toulouse a été révélé lundi 1er juin par Albert Chennouf-Meyer, le père d'Abel Chennouf, un militaire tué à Montauban par Mohamed Merah en mars 2012. Albert Chennouf-Meyer s'est rendu à Toulouse lundi soir 1er juin pour tenter de rencontrer "le père de ce monstre les yeux dans les yeux". Il s'est rendu dans le quartier de la Reynerie en vain ce 2 juin et a quitté Toulouse en début d'après-midi sans avoir réussi à le rencontrer.

En situation irrégulière

Résidant en France, Mohamed Benalel Merah avait été condamné à 5 ans de prison pour trafic de drogue et était installé depuis 2004 en Algérie. Il est revenu en France semble-t-il début février 2015. Depuis, il a été contacté par un policier de la police judiciaire mais n'a pas été entendu par les enquêteurs qui cherchent à établir les éventuelles complicités dont a bénéficié le tueur au scooter.
Le 17 mars dernier, la préfecture de la Haute-Garonne a refusé de lui renouveler son titre de séjour de 10 ans en France. Ce refus lui a été signalé le 9 avril dernier.

L'obligation de quitter le territoire français est désormais éxécutoire et sera exécutée"
Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur

Où est Mohamed Merah père ?

Son titre arrivant à échéance le 9 mai, il est désormais en situation irrégulière et fait l'objet d'une obligation de quitter le territoire français. Mais, selon nos informations, les policiers ne sont pas parvenus ces dernières 48 heures à le localiser. Selon le ministère de l'Intérieur, contacté par France 3 Midi-Pyrénées, Mohamed Benalel Merah est toujours sur le territoire français, "certainement à Toulouse". Selon plusieurs sources policières, l'homme est bien à Toulouse, dans un endroit encore indéterminé. 
Ce mardi, interrogé par le député (Les Républicains, ex-UMP) Alain Marsaud, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a affirmé que Mohamed Benalel Merah serait expulsé rapidement du territoire français
Cazeneuve sur Merah père

La théorie du complot

Mohamed Benalel Merah avait indiqué en Algérie juste après la mort de son fils en mars 2012 que Mohamed Merah aurait été "victime d'un complot de l'Etat français". Il prétendait être en possession des vidéos de son fils où celui-ci expliquait avoir été manipulé par les services secrets français. Des vidéos jamais produites, une théorie contredite par les autorités françaises... 
Albert Chennouf reproche au père Merah de ne jamais avoir eu une parole pour les victimes de son fils. Il est aussi en colère contre l'Etat français et la justice qui n'a pas entendu l'homme depuis son retour en France. 

Vidéo : le reportage de Marie Martin et Frédéric Desse
Le père de la victime veut rencontrer le père du meurtrier

Sur le même sujet

Les + Lus