Réforme des retraites : Zebda de passage à Sciences Po Toulouse pour soutenir des étudiants "Motivés"

Des étudiants de Sciences Po Toulouse, qui occupent leurs locaux, ont reçu Moustapha Amokrane du groupe de musique Zebda. Une visite pour évoquer la musique en politique, et surtout pour entonner quelques chants de lutte en pleine période de mobilisation.

À Sciences Po Toulouse, la musique a retenti toute l'après-midi, près de trois semaines après le début de l'occupation des locaux par les étudiants, rejetant notamment la réforme des retraites et leurs conditions de vie. Dans le cadre d'un atelier musical, ils ont accueilli Moustapha Amokrane, chanteur du groupe Zebda (groupe désormais séparé).

"La musique accompagne tous les moments de la vie"

L'artiste tenait à afficher son soutien auprès des étudiants. Il a pris la parole pour évoquer la musique, et a chanté près d'une heure avec eux. "Être là, c'est une façon d'exprimer un soutien auprès des étudiants, et de leur volonté de participer au débat démocratique. On pense que la démocratie, ça s'interroge", pense-t-il. 

Après un débat organisé sur le thème "la musique est-elle politique ?", l'artiste a écouté une chorale de douze étudiantes qui ont entonné Grenades de Clara Luciani et Canción sin miedo, deux chansons de lutte féministe. "J'aime l'idée que la musique accompagne tous les moments de la vie : la joie, l' amour, la nostalgie, mais aussi le combat. Je trouve ça très important", juge-t-il.

durée de la vidéo : 00h00mn12s
Le chanteur de Zebda s'ambiance avec les étudiants de Science Po Toulouse. ©Rémi Surrans/FTV

"Un honneur d'accueillir une grande personne"

Parmi ce chœur, Léa, au piano, ravie d'accueillir Moustapha. "C’est très cool d’avoir quelqu’un qui soit motivé pour venir nous rencontrer, et pour jouer de la musique ensemble", sourit-elle, à quelques minutes de jouer ses notes de piano devant un public très attentif. 

Estelle, une autre étudiante qui s'affaire pour organiser au mieux cet atelier musical, est aussi comblée. "C’est un honneur, c’est une grande personne. On ne s’attendait pas à ce qu’il vienne", avoue-t-elle. 

Après la représentation de la chorale, le chanteur toulousain a lui aussi entonné quelques sons, comme l'un des plus célèbres du groupe Zebda, Motivés. Particulièrement entraînés, les étudiants ont eux aussi repris la chanson, jusqu'à se lever pour danser ensemble. "C'est un symbole de la musique toulousaine, qui est engagé. Ça fait sens de l'inviter", réagit Emmaaux manettes de la chorale 100% féminine. 

L'artiste aussi au soutien de la mobilisation contre la réforme des retraites

Moustapha Amokrane a un œil sur ce qu'il se passe en France et notamment à Toulouse, où les journées de mobilisation contre la réforme des retraites sont très suivies. "C'est réconfortant d'être dans la rue aux côtés de milliers de personnes. Si être des millions de personnes dans la rue n'a aucune valeur, c'est vraiment problématique", tranche-t-il. 

Depuis l'occupation des étudiants, tous les cours de Sciences Po Toulouse sont suspendus. Le mouvement d'occupation continue. Aucune date de reprise n'a encore été décidée.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité