Rugby : en Coupe du Monde le "jeu à la Toulousaine" fait gagner les Bleus 33 - 9 face aux USA

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann-Olivier d'Amontloir

Il fallait une victoire avec le point du bonus. En marquant 5 essais contre les Etats-Unis le XV de France a rempli son contrat et enchaîné avec une 2ème victoire en Coupe du Monde au Japon. Avec une forte empreinte toulousaine, les Bleus ont réussi l'entame et la fin du match, l'essentiel !

Après une première victoire étriquée - mais ô combien importante - il y a 10 jours face à l'Argentine (23 - 21) les Bleus ont pris d'entrée le match par le bon bout face aux Etats-Unis.

... Et le "jeu à la Toulousaine" en a été une arme essentielle.

Sur un dégagement au pied américain, l'arrière et buteur Thomas Ramos relance depuis ses 22 m, le ballon passe par les mains des trois-quarts centres Fickou et Guitoune, qui perce, et à la conclusion l'ouvreur Clermontois Camille Lopez ajuste une passe au pied au-dessus de la défense, que l'ailier toulousain Yoann Huget récupère pour marquer au pied des poteaux.



On joue depuis 5 minutes et les Bleus mènent déjà 7 - 0.

Face à un pack états-unien puissant et une défense acharnée, les Français jouent l'attaque avec toutes les lignes, et une nouvelle passe au pied millimétrée de Lopez, en cloche vers l'aile droite, est réceptionnée par son coéquipier Raka pour un 2ème essai (purement Clermontois celui-là) à la 24ème minute.

Recette de rugby sauce américaine

Menant 12 à 3, les quinzistes tricolores connaissent ensuite 40 minutes de passage à vide : passes imprécises, ballons tombés, fautes dans les rucks ; malgré le changement de toute la première ligne après la pause, rien n'y fait : la recette "on joue au pied pour occuper la moitié de terrain adverse, ce sont les Américains qui l'appliquent avec succès, engrangeant deux pénalités pour revenir à 12 - 6 à la mi-temps, puis 12 - 9 peu après l'heure de jeu.

La rentrée de Baptiste Serin en lieu et place de Maxime Machenaud à la mêlée change diamétralement la physionomie du jeu.

Retrouvant de l'allant, les avants français appuient sur l'accélérateur, en marche avant, et c'est l'ancien trois-quart centre du Stade Toulousain Gaël Fickou qui conclut la série de temps de jeu (19 - 9 à la 67ème minute).


Dans la foulée, l'ailier droit Raka bonifie un ballon de contre-attaque et c'est Baptiste Serin qui sprinte jusqu'au pied des poteaux pour marquer l'essai du bonus offensif (26 - 9 à la 70ème minute). Maxime Médard à l'arrière, et Romain N'Tamack au centre effectuent des rentrées solides pour préserver la marque.

Une dynamique à conserver

En toute fin de match, le pilier gauche Jefferson Poirot - entré à la place du Toulousain Cyril Baille - applatit le 5ème essai tricolore au bout d'un groupé-pénétrant inarrêtable.

Score final 33 à 9 : le XV de France a assuré l'essentiel, mais après avoir connu un nouveau (et long) passage à vide dont il est hélas coutumier.Dimanche matin (à 9 H 45), 3ème rencontre de la compétition pour les hommes de Jacques Brunel et Fabien Galthié face aux Tonga. Il leur faudra retrouver de la fraîcheur et de la rigueur, pour poursuivre leur bonne dynamique dans cette Coupe du Monde.

Seule certitude : ils pourront encore compter sur des internationaux toulousains, adeptes du jeu de mains.



En vidéo les essais de Yoann Huget (transformé par Thomas Ramos) et de Gaël Fickou, qui ont eu le mérite de mettre les Bleus sur la bonne voie.

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité